Comité ados de janvier 2018

Belle année 2018 à tous. C’est reparti pour toujours plus de lectures!

IMG_3332

 

Elisa (14 ans) s’est lancée dans le très attendu « Tortues à l’infini » de John Green aux éditions Gallimard. Aza, 16 ans, est confrontée au quotidien à ses tocs. Elle voit des microbes partout  et fait des crises de panique. Suite à la disparition du père d’un ancien ami de primaire, Aza part enquêter et devra affronter ses angoisses. Elisa a été plus interpellée et fascinée par la vie d’Aza, sa maladie, ses pulsions incontrôlables que par l’enquête qui passe rapidement au second plan. Ce roman a également pris un autre écho en découvrant qu’il s’inspirait du parcours personnel de l’auteur qui lui aussi a souffert de troubles obsessionnels compulsifs.

Mattéo (14 ans)  nous a présenté « Shamanka, la magie est partout » de Jeanne Willis aux éditions Bayard. Sam vit avec sa tante et découvre un jour le carnet de son grand-père, dans lequel figure un listing de noms. Il décide de se lancer à leur recherche pour résoudre le mystère de ses origines. Malgré un début réussi, Mattéo a perdu le fil de l’histoire. Les noms des personnages de la liste étant trop similaires ont rendu la lecture confuse et le sentiment d’un roman « compliqué ».

Anne-Laure (17 ans) a été conquise par le roman historique « Révoltées »  de Carole Trébor aux éditions Rageot.  Moscou, fin de la première guerre mondiale. 2 sœurs prennent le chemin de la rébellion. Tatiana rejoint un groupe de jeunes artistes qui rêvent de balayer l’ordre établi, sa sœur Lena prend les armes avec les révolutionnaires. Hormis, une difficulté à se familiariser avec tous les termes russes, Anne-Laure a trouvé ce roman réaliste et passionnant. Une plongée dans la première guerre mondiale du point de vue russe qui l’a captivée? Un vision peu ou pas traitée dans les romans pour ados.  Anne-Laure a poursuivi par le dernier roman  de Jay Asher , »What light » aux éditions Michel Lafon.  S’attendant au même type de roman que « 13 reasons why » du même auteur, elle a été peu un peu perturbée en débutant sa lecture d’autant que la 4ème de couverture ne révélait  pas grand chose. Tous les hivers, la famille de Sierra déménage  de l’Orégon pour la Californie pour vendre des sapins. Jusqu’à ce Noël particulier, quand Sierra rencontre Caleb. Au final, une très belle romance tombant à pique dans l’ambiance de Noël.

Baptiste (17 ans) s’est aventuré dans la Grèce ancienne avec « La Nouvelle Sparte » d’Erik L’homme aux éditions Gallimard Jeunesse. Deux siècle après les grands bouleversements qui ont balayé le monde-d’avant, Nouvelle-Sparte vit en paix au bord du lac Baïkal. Valère et Alexia, seize ans, se préparent à devenir pilotes d’élite quand une série d’attentats sème le chaos dans la cité.  Baptiste a été déçu par le dernier roman d’Erik L’Homme . En cause, la création nouveau mots qui demande trop d’attention. Alors que l’histoire aurait pu être « super », ce nouveau langage a  pris le pas sur sa lecture et a fini par desservir l’intrigue, l’obligeant à revenir plusieurs fois sur ce qu’il venait de lire.

Sélen (14 ans) nous a mis l’eau à la bouche avec « Rain »  de Virginia Bergin aux éditions Bayard. Une pluie mortelle s’abat sur terre : l’humanité est menacée de disparation. Un début prometteur et addictif, Sélen nous en dira plus le mois prochain une fois qu’il l’aura terminé.

Mina (13 ans) a lu  «  la cité de l’oubli » de Sharon Cameron aux éditions Nathan. Nadia vit dans une cité où tous les 12 ans un mystérieux phénomène efface la mémoire des habitants. Seule, cette jeune fille n’oublie rien et tente de comprendre ce phénomène. Peu habituée au roman d’anticipation et manquant de repère dans le décor, Mina n’a « pas du tout accroché » à sa lecture.

Camille (13 ans)  s’est envolé pour les Etats-Unis avec  « Jusqu’ici tout va bien » de Gary D.Schmidt aux éditions de l’Ecole des Loisirs. 1968, Doug déménage dans une petite ville de l’Etat de New-York. Sa famille est au bord du gouffre :un père sans emploi et 2 grands frères meurtris par la guerre du Vietnam. Au milieu, Doug cherche sa place et se découvre une passion pour le dessin. Camille a bien aimé ce roman : passant des rapports conflictuels à  l’évolution de cet adolescent. Un roman en apparence « monotone » mais racontant beaucoup de choses jamais ennuyantes.

Diane (12 ans) appréciant la SF, avait emprunté « Exo » de Fonda Lee aux éditions Bayard. La terre a été colonisée par des extraterrestres : Les Zhrees. Donovan, 17 ans est sélectionné pour être un EXO, un soldat d’élite des Zhrees. Une intervention tourne mal, et Donovan est enlevé par Sapience, un groupe qui lutte pour l’indépendance de l’espèce humaine. Diane a apprécié cette histoire d’anticipation où l’action l’a entrainée d’une page à l’autre.  Notre jeune lectrice a également tenté de lire le roman futuriste « Sombres étoiles » de Malory Blackman aux éditions Milan, mais s’est vite rendue compte que ce roman n’était pas adapté à son âge.

 

Rendez-vous en février pour le prochain compte rendu!

 

Anne-Rozenn

 

Publicités

Les coups de cœur de Noël du comité ados

Pour vos cadeaux de fin d’année fiez-vous aux conseils de nos ados! Il y en a pour tous les goûts 🙂

DSCN1498[1]

 

Baptiste (17 ans) a sélectionné « Jack et le bureau secret » de J.R. Hannibal chez Flammarion jeunesse

Anne- Laure (18 ans) vous propose « Révoltées » de Carole Trébor chez Rageot

Vincent (13 ans) a choisi « La noirceur des couleurs » de Martin Blasco à l’école des loisirs collection médium

Élisa (14 ans) vous propose « GRUPP » d’Yves Grevet aux éditions Syros

Hugo (15 ans) vous invite à découvrir « La belle sauvage » de Philip Pullman chez Gallimard jeunesse

Diane (12 ans) a aimé « Epsilon » d’Elodie Tirel chez Michel Quintin

 

Vous pouvez retrouver les coups de cœur de Baptiste, de Vincent et de Diane dans le post du comité de novembre

https://lajeunesseaugrenier.wordpress.com/2017/11/28/comite-ados-de-novembre-2017/

et celui d’Élisa dans celui d’octobre

https://lajeunesseaugrenier.wordpress.com/2017/10/25/comite-ados-doctobre-2017/

Et un peu de patience avant de retrouver ceux d’Anne-Laure et d’Hugo au prochain comité de janvier!!

 

Anne-Rozenn et Linda

Comité ados de novembre 2017

DSC04399

Elisa (14 ans) a côtoyé le paranormal avec « Léger comme une plume – tome 1 » de Zoé Aarsen chez Hachette.    McKenna est ravie de pouvoir participer à la soirée organisée par une fille populaire du lycée : l’anniversaire d’Olivia. Ce soir là, une nouvelle, Violet, propose de jouer à Léger comme une plume et raide comme la mort. La règle veut que chacun imagine la mort d’une personne présente. Quelques jours après, Olivia meurt dans un accident de voiture, exactement comme le prédisait Violet lors du jeu. Elisa qui ne croit pas aux esprits, a lu ce roman à la période d’Halloween et a avoué avoir eu quelques frissons dus à l’ambiance angoissante de l’histoire.

Baptiste (17 ans) a beaucoup aimé « Jack et le bureau secret – tome 1 » de James R. Hannibal chez Flammarion jeunesse.   À Londres, le père de Jack a disparu. Le garçon se lance à sa recherche. Il découvre alors une société secrète et comprend que sa famille en fait partie. Un ennemi puissant se dresse soudain sur sa route. Aura-t-il la force de le vaincre ? Notre lecteur a réellement apprécié que le roman reprenne des fait historiques (comme la référence au grand incendie de Londres en 1666) pour les mêler au fantastique. Une histoire d’aventure riche et dense à partir de 12/13 ans selon Baptiste.

Diane (12 ans) n’est pas lectrice de science fiction mais a adoré « Epsilon 01 L’autre Terre » d’Elodie Tirel aux éditions Michel Quintin.   La Terre est une planète dévastée où les hommes s’affrontent pour s’approprier les dernières ressources. Grâce aux avancées technologiques, la lointaine Epsilon et son étoile rouge sont désormais accessibles, mais pour une poignée d’humains seulement et au terme d’un très long voyage. Quant aux fondateurs de la Colonie, premiers arrivés sur Epsilon, ils ne semblent pas prêts à partager les richesses qu’offre cette généreuse planète. Rescapée d’un naufrage cosmique, Aélia devra lutter pour survivre dans cet univers redoutable. Diane a tout de suite accroché à l’histoire bien construite et dans laquelle l’héroïne doit affronter de multiples dangers. Et à la fin du roman, vous trouverez un glossaire ainsi que des repères chronologiques.

Arthur (15 ans) a terminé « ReMade – tome 1 » d’Alex Scarrow chez Casterman. Après une première partie prometteuse (cf précédent comité https://lajeunesseaugrenier.wordpress.com/2017/10/25/comite-ados-doctobre-2017/ ), notre lecteur a vite déchanté. La tension retombe et la transition entre les 2 parties est « mal faite ». Bien que le roman donne quelques infos supplémentaires sur le virus, pour Arthur c’est une déception!

Mattéo (14 ans) n’a pas adhéré à « Demain il sera trop tard » de Jean-Christophe Tixier chez Rageot. Les hommes sont soumis dès leur naissance à un test qui établit leur espérance de vie. Le Terme diagnostiqué à la naissance de Virgil fait de lui un 81 (il va vivre 81 ans). Mais un jour, une Brigade tente de l’’arrêter. Il s’’enfuit. Débute alors sa descente aux enfers. Lui, Enna une Court Terme , Lou une jeune geek et d’autres sont décidés à se battre contre cette société totalitaire qui les a condamnés et à vivre intensément chaque jour, chaque minute, chaque seconde, qui restent! Mattéo n’a pas poursuivi sa lecture malgré une écriture fluide et un enchainement rapide des situations. Il n’a pas accroché avec le genre du roman.

Vincent (13 ans) a été conquis par « La noirceur des couleurs » de Martin Blasco à l’école des loisirs collection Médium. Cinq bébés enlevés. Un projet expérimental diabolique consigné dans un journal intime. Un journaliste qui enquête sur ces disparitions vingt-cinq ans après en 1910 à Buenos Aires. Une jeune femme réapparaît au domicile de ses parents après avoir disparu une nuit alors qu’elle dormait dans son berceau. Une jeune femme sans aucun souvenir, un homme qui se comporte comme un chien, les images hallucinées d’’une session d’’hypnose, sont les pistes qui conduiront Alejandro à remonter le fil de cette sombre histoire jusqu’à un dénouement aussi terrifiant qu’’inattendu. Vincent a aimé la construction du roman: l’alternance entre les pages du journal intime et l’enquête d’Alejandro. Il a aussi adoré l’ambiance très sombre et il n’a « pas vu la fin venir ».

 

Et prochainement vous découvrirez les coups de cœur de Noël du comité ados 🙂

 

Anne-Rozenn et Linda

Comité ados d’octobre 2017

IMG_3235

Des envies de lecture pour les vacances mais vous ne savez pas quel(s) roman(s) choisir, le compte rendu du dernier comité ados vous aidera à trouver votre bonheur 🙂

Elisa (14 ans) avait emprunté GRUPP d’Yves Grevet aux éditions Syros malgré une quatrième de couverture qui « ne donne pas envie ». Ce roman d’anticipation construit en deux parties, se déroule dans un monde ultra-contrôlé et sécurisé. Chaque personne porte un implant qui permet de rester en bonne santé  et de vivre longtemps. Mais ces implants sont surtout un moyen de surveiller la population. Scott 17 ans appartient au GRUPP un mouvement contestataire. Le jour où il se fait arrêter,  sa famille est bouleversée et son jeune frère Stan va chercher à comprendre et à enquêter sur le système Longlife et le GRUPP. Elisa a aimé ce roman à l’intrigue bien ficelée qui se lit vite et qui change selon elle des autres romans d’Yves Grevet.

Baptiste (17 ans) a adoré Les optimistes meurent en premier de Susin Nielsen chez Hélium. Pétula est une ado qui a développé des tocs depuis le décès de sa petite sœur dont elle se sent responsable. Rongée par la culpabilité, elle participe au Art Thérapie de son lycée et y fait la connaissance de Jacob « l’homme bionique » qui va l’aider à surmonter son deuil. Pour Baptiste ce roman drôle (et oui, malgré le sujet difficile, il y a pas mal d’humour, notamment certains passages avec des chats!) véhicule et explique de manière très juste les sentiments des personnages.

Anne-Laure nous a présenté Heartbreakers d’Ali Novak chez Bayard jeunesse. Stella et Drew décide d’obtenir, pour l’anniversaire de leur sœur atteinte d’un cancer, un autographe des membres du groupe Heartbreakers dont elle est fan. A la séance de dédicace, Stella rencontre Oliver le chanteur du groupe et une amitié amoureuse se tisse. Habituée à lire des histoires sentimentales, Anne-Laure n’a rien trouvé d’original à ce roman: une fin attendue et aucune surprise. Néanmoins la relation entre les triplés est attachante.

Sélen (14 ans) a lu avec intérêt Colorado train de Thibault Vermot chez Sarbacane. L’histoire se déroule juste après la seconde guerre mondiale à Durango une petite ville d’Amérique où on suit 5 amis. Leur été va alors basculer dans l’horreur lorsqu’un enfant de la ville disparaît et est retrouvé mort à moitié dévoré. Sélen a trouvé intéressant de découvrir le point de vue et l’histoire du « méchant ». De plus l’ambiance tendue (parfois « glauque ») et un suspens crescendo ont tenu en haleine notre lecteur.

Les ados ont fait le parallèle et relever les points communs entre Colorado train et la série Stranger Things. Et ils ont poursuivi leur discussion sur les films d’horreur Ça  et Annabelle.

Arthur (15 ans) a commencé ReMade d’Alex Scarrow aux éditions Casterman. Aussi il a pu nous donner un avant goût de ce roman post-apocalyptique qui fait froid dans le dos. Un début prometteur pour ce roman dans lequel un virus intelligent se propage et décime la population. Plus d’infos au prochain comité!

Vincent nous a raconté la légende de l’Ankou avec Les ombres de Kerohan de N. M. Zimmermann à l’école des loisirs. Viola et Sebastian sont envoyés en Bretagne chez leur oncle qui vit dans un grand manoir. Mais dès leur arrivée, des événements inquiétants s’y passent. Notre lecteur a apprécié l’atmosphère  étrange qui se dégage du roman.

Diane (12 ans) et Elisa (14 ans) sont revenues sur les séries Oksa Pollock et Tugdual d’A. Plichota et de C. Wolf éditions Pkj. Oksa Pollock est une série accrocheuse avec une héroïne dynamique mais qui « fait trop pensé à Harry Potter ». Aussi Elisa préfère la série Tugdual  (spin-off d’Oksa Pollock) dont l’intrigue est plus sombre et plus intéressante.

 

Bonnes découvertes et bonnes lectures,

à bientôt pour le prochain comité,

 

L’équipe jeunesse

 

Comité ados de septembre 2017

Samedi dernier avait lieu la rentrée du comité de lecture ados. Une fois de plus ce comité affiche plus que complet : 11 lecteurs âgés entre 12 et 17 ans se retrouveront tous les mois pour partager avec vous leurs dernières lectures (nouveautés uniquement).

Nous avons bien conscience de l’engouement suscité par ce club de lecture. Nous en sommes à la fois très heureuses et navrées de ne pouvoir accueillir plus de monde. Face à ce succès et à la longue liste d’attente que nous avons,  nous sommes en réflexion pour trouver une alternative pour l’année prochaine et satisfaire ainsi l’ensemble de nos lecteurs.

En attendant, je vous propose de découvrir les membres du comité de lecture 2017/2018. Allez souriez vous êtes pris en photo 😉

IMG_3166

  • Camille 13 ans
  • Mina  13 ans
  • Mattéo  14 ans
  • Elisa  14 ans
  • Arthur  15 ans
  • Sélen 14 ans
  • Baptiste  17 ans
  • Hugo 15 ans
  • Diane 12 ans
  • Vincent  13 ans
  • Anne-Laure 17 ans

IMG_3169

 

Pour ce premier comité, Elisa (14 ans)  s’est lancée dans la présentation du roman « Lottogirl » de Georgia Blain aux éditions Casterman. Un roman d’anticipation dans lequel la population est divisée en deux classes: les riches et les pauvres.  Les riches ne manquent de rien tandis que les pauvres vivent dans des bidonvilles. Tous les 7 ans, un tirage au sort offre la possibilité à 3 familles défavorisées d’avoir un enfant doué génétiquement et d’accéder à la même éducation qu’un enfant de la haute société. Elisa a aimé ce roman  qui amène à réfléchir et y verrait bien une suite. Hélas l’auteure est décédée entre temps, ce roman restera un one shot.

Mina (13 ans) a d’abord entamé le roman « Marie et Bronia, le pacte des sœurs » de Natacha Henry aux éditions Albin Michel, mais elle s’est vite arrêtée, se rendant compte que le roman portait sur l’histoire Marie Curry, qu’elle connaissait déjà. Pour autant, si vous souhaitez en savoir plus sur ce roman n’hésitez pas à lire notre coup de cœur : Marie et Bronia le pacte des sœurs. Puis elle a poursuivi par le dernier roman d’Anne-Laure Bondoux « L’aube sera grandiose » aux éditions Gallimard jeunesse, qu’elle a dévoré (et nous aussi 🙂 ) . Titania emmène sa fille, Nine, 16 ans, dans une cabane au bord d’un lac et lui révèle au fil de la nuit les secrets enfouis de leur famille. Mina s’est laissée surprendre par ce roman. Le découpage de l’histoire en une nuit et les dessins qui jalonnent ce roman lui confèrent une ambiance particulière. Coup de cœur.

Camille (13 ans) a abandonné au bout du 1er chapitre le roman « Comment je suis devenu Malcom X » de Kekla Magoon et Ilyasah  Shabazz aux éditions Bayard. En cause, l’action décousue au démarrage de l’histoire. C’est avec le prochain roman de Fabrice Colin « Kayren » aux éditions Playbac qu’il a poursuivi. Un roman d’action, dans lequel une jeune fille  voit débarquer son frère blessé et lui demande de tuer un homme avant le lendemain à minuit, sans cela c’est lui qui sera tué. Malgré une action un peu longue à se mettre en place et des moments un peu confus, Camille  s’est laissé emporter par l’histoire.

Pour clore , Mattéo (14 ans), n’a pas eu de chance avec sa première lecture pour ce comité :  » Gary Cook » de Romain Quirot et Antoine Jaunin aux éditions Nathan. Il lui est complètement tombé des mains.  Chaque année, d’immenses navettes surgissent de la mer pour fuir dans l’espace. Des navettes auxquelles les oubliés n’ont pas accès. Gary apprend que l’équipage vainqueur de la course fantôme gagnera sa place à bord de l’une d’elle.  Mattéo, notre lecteur, n’a pas accroché à l’écriture et surtout aux personnages qu’il a trouvé « bizarres  » dans leurs échanges.

C’est tout pour ce premier comité, rendez-vous le mois prochain pour toujours de lectures! 🙂

 

L’équipe jeunesse

 

Laissez-vous guider par notre comité ados pour vos lectures d’été

Vous êtes toujours aussi nombreux à suivre les chroniques du comité ados et nous vous en remercions. Si bien que nous vous proposons de découvrir les romans qu’ils vous conseillent d’emporter dans vos valises. Ce sont leurs coups de cœur de ses 6 derniers mois:

 

IMG_2977

 

Si vous êtes lecteurs de romans fantastiques et/ou d’anticipation:

Baptiste (16 ans) : Diabolic D’S.J Kincaid aux éditions Bayard 17€90

Diane  (12 ans)  : Rebelle du désert d’Alwyn Hamilton aux éditions Pocket Jeunesse 17€90

Mina (13 ans) : Caraval de Stéphanie Garber aux éditions Bayard Jeunesse 17€90

Hugo (15 ans) : Les vigilantes de Fabien Clavel aux éditions Rageot 14€90

Camille (13 ans) : The Ones de Daniel Sweren-Becker aux éditions Hugo Roman 17€

 

Si vous aimez les romans policiers/thrillers:

Sélen (14 ans)  : The cruelty d’S. Bergström aux éditions Hachette 18€

Arthur (14 ans)  : Phobie de Sarah Cohen-Scali aux éditions Gulfstream 18€

 

Pour des récits de vie avec des héroïnes fortes:

Marianne : (18 ans) Positive de Paige Rowld aux éditions Hachette 17 €

Yann : (15 ans) Ma mère en vigilance orange, d’Eric Sanvoisin aux éditions de La Joie de Lire 14€50

 

Pour des histoires entre amour et amitié :

Elisa  :(14 ans) Emmy et Oliver de Robin Benway aux éditions Nathan 15€95

 

Retrouvez les différentes chroniques de ces livres dans la catégorie « Comité lecture ados »

 

 

Anne-Rozenn et Linda

 

 

Comité ados du 17 juin

Samedi dernier avait lieu le dernier comité lecture de l’année scolaire. A cette occasion, la séance se déroulait au café le « Comptoir » autour d’un chocolat, d’un jus d’orange et de délicieuses tartines de pain.

On peut lire sur les visages la joie du samedi matin  😉

IMG_2960

 

IMG_2968

 

Marianne (18 ans) a lancé la matinée (comme d’habitude 🙂 ) par sa lecture I am a princess X de Cherie Priest aux éditions Bayard. Libby découvre des affiches de Princess X placardées dans la ville, un personnage qu’elle avait inventé avec Libby, sa meilleure amie décédée 3 ans plutôt. Une enquête alternant avec des passages BD qui a plu à Marianne malgré une fin évidente.  J’ai avalé un arc-en-ciel d’Erwan Ji aux éditions Nathan, un roman sur la thématique de l’homosexualité avec une jeune blogueuse vivant depuis 3 ans aux Etats-Unis. Une lecture agréable qui convient bien à un lectorat lycéen selon Marianne.

Le flop de ce comité (à ma grande déception, moi qui avait adoré) « Sanglant hiver » d’Hildur Knútsdóttir aux éditions Thierry Magnier.  Arthur (14 ans)  et Diane (12 ans) avaient absolument voulu le lire, et ont été déçus. Arthur a abandonné le roman au bout de 20 pages : trop de personnages et difficulté à assimiler les prénoms islandais et Diane n’a pas du tout été impressionnée par l’ambiance horrifique.

Sur les 2 romans lus par Camille (13 ans), il a particulièrement aimé « Les puissants » de Vic James aux éditions Nathan. Dans une Angleterre gouvernée par une poignée d’Aristocrates, chacun doit donner 10 ans de sa vie en esclavage. L’action démarre rapidement et ne faiblit pas tout du long contrairement à Sky Mundy de Laura Martin aux éditions Michel Lafon, qui met trop de temps à démarrer et est à l’opposé de l’effet suscité par la couverture de ce roman.

De longues nuits d’été d’Aharon Appelfed  à L’Ecole des Loisirs narre la rencontre entre un jeune garçon Janek et un vieil homme, Sergueï,  en Ukraine pendant la seconde guerre mondiale. Un roman d’apprentissage  qui n’a pas sur capter l’attention de Mina (13 ans), peu intéressée par le roman historique. Avec L’homme de la grue, d’Eric Sanvoisin aux éditions Slalom, Mina a été touchée par l’histoire vraie de cet homme défendant son droit de voir ses enfants. Un roman juste et réaliste sur un sujet dont elle avait déjà entendu parler mais pas de cette manière. Un roman se lisant d’une traite.

Baptiste (16 ans) a été enchanté par sa lecture The sun is also a star de Nicola Yoon aux éditions Bayard. Une double narration alternant entre Daniel, un garçon rêveur et Natacha une jeune fille très terre à terre, immigrée et contrainte de repartir dans son pays. Il  adoré la rencontre entre ses 2 personnages aux profils opposés, les jeux de contradictions entre eux.

Elisa (14 ans), après avoir lu le tome 1 du Power Club d’Alain Gagnol aux éditions Syros, une histoire de super-héros des temps modernes, a poursuivi avec le tome 2 avec toujours autant de plaisir.

Sélen (13 ans) à été légèrement déçu par L’été de Summerlost d’Ally Condie aux éditions Gallimard jeunesse.  Il n’a pas retrouvé dans sa lecture le côté polar décrit dans la 4ème couverture du roman. Malgré tout le roman reste agréable et estival, Cedar et Léo travaillent au festival de théâtre de « Summerlost » pendant les vacances d’été et seront amenés à enquêter sur une actrice disparue.

Yann (15 ans) a eu deux lectures radicalement opposées. La première « Ali bla bla » de Benoît Perroud aux éditions Didier jeunesse, s’est révélée être un roman joyeux tourné sur le conte. Ahmed usurpe l’identité de son frère pour devenir le riche hériter d’un marchand. Avec « Ma mère en vigilance orange » d’Eric Sanvoisin aux éditions La joie de Lire, Yann a été au départ « très choqué » par la situation : Face au père qui a baissé les bras et les a abandonné, Louise, une adolescente,  est contrainte de s’occuper de son petit frère et de sa mère malade. Il a été scandalisé par l’attitude du père et du rôle que doit tenir cette jeune fille. Très sensible à cette histoire car elle peut-être réelle, ce roman est un coup de poing/coup de cœur pour lui.

Ainsi s’achève l’année 2016-2017. Marianne et Yann quittent le comité pour des raisons scolaires, nous les remercions chaleureusement pour  leur participation. Marianne a été une vraie grande sœur et un élément moteur pour l’ensemble du groupe, elle manquera beaucoup. Nous leur souhaitons une bonne continuation et de belles lectures.

Un grand merci également à Camille et Mina pour les délicieux financiers, car ce n’est pas souvent qu’en jeunesse nous recevons des douceurs….

 

IMG_2962

 

 

Anne-Rozenn et Linda