Etonnants voyageurs 2018…

Vous l’attendiez, la voici: la nouvelle vidéo du Grenier aux Etonnants voyageurs est en ligne…

Découvrez les moments forts du salon et ses coulisses !

Publicités

Comité ados d’avril

 

IMG_3438

 

Un comité de lecture avec de nombreux coups de cœur!

Anne-Laure (17 ans) a lancé ce comité par « Paris est tout petit » de Maïté Bernard aux éditions Syros. Inès a trouvé un job de femme de ménage chez les Brissac. Entre Gabin le fils ainé de ses employeurs et la jeune fille, c’est le coup de foudre. Ils sont ensemble le soir de l’attentat du Bataclan, quand le pire se produit. Anne-Laure a été bouleversée par ce roman . Le rappel des attentats prend le pas sur l’histoire d’amour et lui a fait se souvenir où elle était et ce qu’elle faisait à ce moment là. Une part belle est donnée à la ville de Paris et suscite l’envie de la visiter.

Mattéo (15ans) est revenu sur sa lecture « The Hate U give » d’Angie Thomas aux éditions Nathan. L’ami d’enfance de Khalil est tué de 3 balles dans le dos sous ses yeux par un policier. Alors que la police cherche à enterrer l’affaire et que les gangs s’embrasent, Khalil veut faire entendre sa voix. Contrairement à toutes le bonnes critiques que Mattéo a vues, il n’ a pas réussi à rentrer dans l’histoire. Même si certaines situations d’injustice le révoltaient, d’un chapitre à l’autre il décrochait du roman. Il espère que l’adaptation en film sera plus prometteuse.

Diane (13 ans) a immédiatement accroché avec « La combe aux loups » de Lauren Wolk aux éditions de L’Ecole des Loisirs. 1943, Annabelle doit traverser la combe aux loups pour se rendre à l’école. Il y rode des créatures sauvages comme Betty, une petite peste et Toby , un marginal, vétéran de la première guerre, qui va être la cible d’attaques répétées. Diane a trouvé ce texte très réaliste. Un roman « triste » qui a su la toucher. Diane s’est ensuite engagée dans un roman fantastique « Les ombres de Julia » de Catherine Egan aux éditions Milan. Dans un monde où la magie est interdite, et les sorcières pourchassées, Julia a le pouvoir de se rendre invisible. Elle l’utilise comme espionne, car le crime paye. Une bonne lecture avec  de l’aventure qui a également séduit notre lectrice.

Elisa (14 ans) a lu « La course aux bonheur » de Maggie Lehrman aux éditions Casterman. Suite au décès de son petit ami, Ari fait appel à une hékamiste, pour effacer de sa mémoire tout souvenir de lui. Seulement  les sorts amènent toujours des effets secondaires. Ari en fait les frais tout comme ses amis qui ont également fait appel à cette hékamiste. Bien que les hékamistes n’existent pas, le roman  a paru très réel à Elisa. Une belle écriture où les sentiments des personnages sont biens décrits.  Elisa a poursuivi avec la réédition de « La déclaration » de Gemma Malley aux éditions Hélium. 2140, la population est devenue immortelle. Face à la surpopulation, une loi interdit d’avoir des enfants. Anna fait partie des surplus, des enfants dont  les parents ont défié la loi en  les mettant au monde. Elle vit dans un pensionnat avec l’idée qu’elle n’aurait jamais dû naître. Un roman qu’elle a trouvé terrifiant, où ces enfants subissent un lavage de cerveau. Cela lui a fait penser à « l’embrigadement » des jeunes aujourd’hui. Elisa a parfois eu envie de secouer Anna face à sa naïveté.

Mina (14 ans) a dévoré le jour même qu’elle a emprunté « La légende des 4 » de Cassandra O’donnell aux éditions Flammarion Jeunesse. Les quatre héritiers des quatre clans ennemis yokaïs, des créatures tantôt humaines, tantôt animales (loup, tigre, serpent et aigle) vont devoir s’unir pour résoudre un crime. Mina s’est laissée emporter par ce roman fantastique haletant à l’écriture fluide. Un grand coup de cœur tout comme pour sa seconde lecture « Pour un œil de poupée » de Marina Cohen aux éditions Thierry Magnier. Hadley vient de déménager avec sa mère, son beau-père et Isaac, son fils de 6 ans, dans une vieille bâtisse bien mystérieuse. Au grenier, elle découvre une maison de poupée , la réplique exacte de la demeure dans laquelle elle vit, ainsi qu’un œil de verre qui va bouleverser son monde. « Super glauque », Mina a adoré cette ambiance terrifiante à la fin imprévisible.

Camille (14 ans) nous a fait partager son coup de cœur pour « Si c’est pour l’éternité » de Tommy Wallach aux éditions Nathan. Parker fait la rencontre de Zelda Toth, une jeune fille étrange aux cheveux argentés qui prétend être née il y a plus de 200 ans et qui veut mettre fin à sa vie. L’action se déroule rapidement. On s’imprègne bien des aspects et mystères de chacun. Une fin inattendue achève ce roman.

Sélen (14 ans) a terminé ce comité par « Riverkeep » de Martin Stewart aux éditions Milan. Wull et son père son bateliers. Ils partent repêcher les cadavres charriés sur les eaux du fleuve. Son père se fait entrainer dans les eaux, quand il réapparait, il est hagard et agressif. Wull apprend qu’une essence contenue dans un monstre marin millénaire pourrait  le guérir. Un roman bien écrit qui mêle habilement humour et aventure, et a su embarquer Sélen pour des contrées fantastiques.

 

Rendez-vous au mois de mai pour le prochain comité!

 

Premiers coups de cœur de ce début d’année 2018

 

Brindille et Ficelle toutou chipeur (T3)de Sinikka Nopola et Tiina Nola aux éditions Didier Jeunesse (10€90)

ficelleEt voici de retour pour une troisième aventure notre duo de sœurs préféré Brindille et Ficelle.

Ficelle, la cadette,  qui n’a pas sa langue dans sa poche a débuté l’école depuis 2 mois. Seulement, l’intégration n’est pas facile. Elle doit faire face aux moqueries et ne parvient pas à se faire des amis. Têtue au possible, elle décide en secret, de faire l’école buissonnière  et de promener des chiens à la place.

Qu’est-ce qu’on l’aime cette petite Ficelle au caractère bien impertinent. Elle ne manque pas une occasion de nous faire rire par sa spontanéité et ses aventures rocambolesques. Grandes et petites sœurs se reconnaîtront sans aucun doute dans le caractère de ces charmantes sœurs.

A partir de 8 ans

 

Le maître des licornes la forêt des lumières (T1) d’Eric Sanvoisin aux éditions Auzou (5€50)

maitre des licornes

Après L’enfant-dragon, Eric Sanvoisin nous revient avec une nouvelle série prometteuse proche des contes et légendes.

Suite à la disparition de sa licorne, Kalyane, Aëlig part à sa recherche bravant les obstacles sur sa route. 

Une première initiation au fantastique loin des clichés sur les licornes (et oui ce n’est pas que pour les filles 😉 ), avec pour héros un jeune garçon qui n’a pas froid aux yeux.

A partir de 8 ans

 

Maîtres des dragons Le pouvoir du dragon de terre (T1) de Tracey West aux éditions Bayard

maitre dragons

Draco est choisi parmi d’autres enfants pour devenir maître-dragon pour l’armée secrète du roi. Il est chargé d’entraîner Vermisso, qui n’a en rien l’allure d’un dragon, mais plutôt celui d’un gros ver de terre géant. Pourtant un lien particulier va s’installer entre eux.

Un roman dans une ambiance à la Harry Potter. Pour les lecteurs en herbe en quête de magie et d’aventure!

A partir de 8 ans

 

 

J’ai suivi un nuage de Maëlle Fierpied aux éditions de l’Ecole des Loisirs (12€50)

nauge

Enorme coup de cœur pour le dernier roman de Maëlle Fierpied!

Le roman débute très joyeusement avec l’arrivée tant attendue de Marie Cotillon, une amie d’enfance de la maman de Rémi. Seulement l’euphorie retombe aussitôt. Claude Clounet, Lambert Milson ou encore M.Mokora sont autant d’amis à sa maman mais qu’il n’a jamais vu non plus. La mère de Rémi à des jours gris, très gris, qu’ils vont l’obliger à prendre une décision difficile.

Un magnifique roman qui vous empoigne par les émotions. Sensible et d’une force incroyable, Rémi, sa maman et ses grands-parents vous emporteront dans le tourbillon de leur vie.

A partir de 9/10 ans

 

La famille charivari et la maison qui éternuait de Kari Smeland aux éditions Bayard (12€90)

Que feriez-vous si la maison à côté de la votre éternuait ? 9782747050616

Dans la famille Charivari rien n’est ordinaire ! Tous les enfants sont des jumeaux et les deux dernières, Chance et Etoile, sont extrêmement curieuses et elles adorent faire des bêtises. Le vieil oncle Sigurd, qui connait pleiiiin de secrets, un perroquet (il ne s’appelle pas Coco 😉 ) et un gros matou roux paresseux qui a été nommé Premier Ministre, font partie de cette famille.

Mais cette maison qui éternue, c’est quand même bien étrange… Les deux petites filles vont tout mettre en œuvre pour découvrir ce qui s’y passe…

Un roman drôle, abracadabrant, des surprises de page en page… Fou rire garanti !

A partir de 9 ans.

 

 

Hippy Shakes d’Emmanuel Bourdier aux éditions de la Joie de Lire (14€)

9782889083978

Une superbe, belle et forte aventure d’amitié et pour décor une île loin de tout accès : la Nouvelle-Calédonie.

Dani a disparu. Pierre, son meilleur ami, replonge dans ses souvenirs, dans les années ’60 quand il a créé le premier groupe de rock de Nouvelle-Calédonie avec ses amis. Une alternance d’hier à aujourd’hui rythme le roman et nous révèle la volonté de ces jeunes gamins de concrétiser leur rêve.

Un conseil : téléchargez avant tout la bande son et laissez-vous emporter par l’ambiance sixties de ce roman! Une expérience incroyable qui donne une autre dimension à ce roman follement rock ‘n roll.

à partir de 13 ans

 

Qui suis-je? de Thomas Gornet aux éditions du Rouergue (9€20)

gornet

Une réédition d’un texte de l’Ecole des loisirs  paru en 2006 à découvrir ou redécouvrir et toujours dans sont temps.

Vincent est en 3 ème, quand il voit arriver Cédric dans sa classe. L’année s’écoule, et Vincent se voit troublé par ses sentiments et la révélation des premiers émois amoureux.

Drôle, sensible, beau,… d’une justesse et sincérité incroyable. Il serait réducteur de classer ce roman sur le thème de l’homosexualité uniquement, alors qu’il porte avant tout sur le thème universel et commun à tous : l’amour. Ces sentiments troublants qui nous traversent tous peu importe notre orientation sexuelle.

A partir de 13 ans

 

Warcross de Marie Lu aux éditions Pocket Jeunesse (18€50)

Emi doit se débrouiller seule. 9782266274784

A 18 ans, elle vit dans un monde difficile et elle est criblée de dettes et elle est chasseuse de primes. Elle est passionnée par un jeu vidéo qui se joue en réseau grâce à des lunettes connectées : Warcross.

Le jour de la finale du grand tournois, elle pirate le jeu, et bascule dans un monde entre réalité et virtuel, sa vie prend un autre tournant…

Un peu comme Hunger Games, entrez dans le livre comme dans un jeu, où il n’y a plus de frontière entre la réalité et le virtuel…

Mystères, rebondissements, et une héroïne qui dépote ! Il est presque impossible de lâcher Warcross.

A partir de 14 ans.

 

Anne-Rozenn et Gaëlle.

 

 

 

Comité ados de janvier 2018

Belle année 2018 à tous. C’est reparti pour toujours plus de lectures!

IMG_3332

 

Elisa (14 ans) s’est lancée dans le très attendu « Tortues à l’infini » de John Green aux éditions Gallimard. Aza, 16 ans, est confrontée au quotidien à ses tocs. Elle voit des microbes partout  et fait des crises de panique. Suite à la disparition du père d’un ancien ami de primaire, Aza part enquêter et devra affronter ses angoisses. Elisa a été plus interpellée et fascinée par la vie d’Aza, sa maladie, ses pulsions incontrôlables que par l’enquête qui passe rapidement au second plan. Ce roman a également pris un autre écho en découvrant qu’il s’inspirait du parcours personnel de l’auteur qui lui aussi a souffert de troubles obsessionnels compulsifs.

Mattéo (14 ans)  nous a présenté « Shamanka, la magie est partout » de Jeanne Willis aux éditions Bayard. Sam vit avec sa tante et découvre un jour le carnet de son grand-père, dans lequel figure un listing de noms. Il décide de se lancer à leur recherche pour résoudre le mystère de ses origines. Malgré un début réussi, Mattéo a perdu le fil de l’histoire. Les noms des personnages de la liste étant trop similaires ont rendu la lecture confuse et le sentiment d’un roman « compliqué ».

Anne-Laure (17 ans) a été conquise par le roman historique « Révoltées »  de Carole Trébor aux éditions Rageot.  Moscou, fin de la première guerre mondiale. 2 sœurs prennent le chemin de la rébellion. Tatiana rejoint un groupe de jeunes artistes qui rêvent de balayer l’ordre établi, sa sœur Lena prend les armes avec les révolutionnaires. Hormis, une difficulté à se familiariser avec tous les termes russes, Anne-Laure a trouvé ce roman réaliste et passionnant. Une plongée dans la première guerre mondiale du point de vue russe qui l’a captivée? Un vision peu ou pas traitée dans les romans pour ados.  Anne-Laure a poursuivi par le dernier roman  de Jay Asher , »What light » aux éditions Michel Lafon.  S’attendant au même type de roman que « 13 reasons why » du même auteur, elle a été peu un peu perturbée en débutant sa lecture d’autant que la 4ème de couverture ne révélait  pas grand chose. Tous les hivers, la famille de Sierra déménage  de l’Orégon pour la Californie pour vendre des sapins. Jusqu’à ce Noël particulier, quand Sierra rencontre Caleb. Au final, une très belle romance tombant à pique dans l’ambiance de Noël.

Baptiste (17 ans) s’est aventuré dans la Grèce ancienne avec « La Nouvelle Sparte » d’Erik L’homme aux éditions Gallimard Jeunesse. Deux siècle après les grands bouleversements qui ont balayé le monde-d’avant, Nouvelle-Sparte vit en paix au bord du lac Baïkal. Valère et Alexia, seize ans, se préparent à devenir pilotes d’élite quand une série d’attentats sème le chaos dans la cité.  Baptiste a été déçu par le dernier roman d’Erik L’Homme . En cause, la création nouveau mots qui demande trop d’attention. Alors que l’histoire aurait pu être « super », ce nouveau langage a  pris le pas sur sa lecture et a fini par desservir l’intrigue, l’obligeant à revenir plusieurs fois sur ce qu’il venait de lire.

Sélen (14 ans) nous a mis l’eau à la bouche avec « Rain »  de Virginia Bergin aux éditions Bayard. Une pluie mortelle s’abat sur terre : l’humanité est menacée de disparation. Un début prometteur et addictif, Sélen nous en dira plus le mois prochain une fois qu’il l’aura terminé.

Mina (13 ans) a lu  «  la cité de l’oubli » de Sharon Cameron aux éditions Nathan. Nadia vit dans une cité où tous les 12 ans un mystérieux phénomène efface la mémoire des habitants. Seule, cette jeune fille n’oublie rien et tente de comprendre ce phénomène. Peu habituée au roman d’anticipation et manquant de repère dans le décor, Mina n’a « pas du tout accroché » à sa lecture.

Camille (13 ans)  s’est envolé pour les Etats-Unis avec  « Jusqu’ici tout va bien » de Gary D.Schmidt aux éditions de l’Ecole des Loisirs. 1968, Doug déménage dans une petite ville de l’Etat de New-York. Sa famille est au bord du gouffre :un père sans emploi et 2 grands frères meurtris par la guerre du Vietnam. Au milieu, Doug cherche sa place et se découvre une passion pour le dessin. Camille a bien aimé ce roman : passant des rapports conflictuels à  l’évolution de cet adolescent. Un roman en apparence « monotone » mais racontant beaucoup de choses jamais ennuyantes.

Diane (12 ans) appréciant la SF, avait emprunté « Exo » de Fonda Lee aux éditions Bayard. La terre a été colonisée par des extraterrestres : Les Zhrees. Donovan, 17 ans est sélectionné pour être un EXO, un soldat d’élite des Zhrees. Une intervention tourne mal, et Donovan est enlevé par Sapience, un groupe qui lutte pour l’indépendance de l’espèce humaine. Diane a apprécié cette histoire d’anticipation où l’action l’a entrainée d’une page à l’autre.  Notre jeune lectrice a également tenté de lire le roman futuriste « Sombres étoiles » de Malory Blackman aux éditions Milan, mais s’est vite rendue compte que ce roman n’était pas adapté à son âge.

 

Rendez-vous en février pour le prochain compte rendu!

 

Anne-Rozenn