La proie de Philippe Arnaud

La proie de Phlippe Arnaud aux éditions Sarbacane  (16€)

005999713

Anthéa quitte le Cameroun, son pays natal, pour Paris. Ce couple de blancs plein de promesses et de bienveillance envers ses parents lui offre  la chance d’une scolarité, et d’une vie dite meilleure. Anthéa n’en ressent pourtant nul le besoin. Son pays, sa terre lui manque.  Une fois débarquée à Paris, Anthéa est seule et le rêve promis s’effondre.

 

Ce roman nous happe progressivement dans l’histoire. Plus défilent les pages et que le calvaire d’Anthéa s’intensifie moins nous avons envie de refermer ce roman au risque de la laisser aux mains de ses bourreaux des temps modernes.  Anthéa va devoir faire preuve de courage pour surmonter l’esclavage moderne, la peur et les menaces qu’elle subit au quotidien. Loin de son pays, Anthéa est seule et l’auteur met en évidence l’absurdité du système de protection français.

Un roman puissant révélant notre impuissance de ce qui est sous nos yeux et qu’on se refuse de voir.

 

A partir de 14 ans

Anne-Rozenn

 

 

Comité ados février

IMG_3807.JPG

 

C’est Nathan (13 ans) qui a lancé ce comité avec sa lecture mitigée de Snow de Danielle Paige aux éditions Milan. Malgré un début « incroyable », il a beaucoup moins adhéré à la seconde partie du roman, qu’il a trouvé sans surprises, et trop proche de ce qu’il a l’habitude de lire. Il a tout de même noté que l’univers était très bien décrit. Malgré ça, notre lecteur n’a pas été jusqu’au bout de sa lecture.

Apolline (12 ans) a beaucoup apprécié 21 printemps comme un million d’étoiles de Camille Brissot aux éditions Syros. Elle a trouvé  certaines réflexions « philosophiques » très belles et que c’était un vrai beau roman sur la vie.

Anne (14 ans) quant à elle, a eu un énorme coup de cœur pour Nos vies en l’air de Manon Fargetton aux éditions Rageot. Elle l’a trouvé particulièrement touchant, « hyper émouvant », très bien écrit, et loin de tous les clichés que l’on peut lire sur les adolescents.  Le sujet difficile du suicide est pour Anne, extrêmement bien amené avec une fin surprenante. Notre jeune lectrice l’a même décrit comme étant désormais « son roman préféré de tous les temps », Rien que ça  !

Isia-lou (13 ans) est restée de marbre face à Celle qui marche la nuit de Delphine Bertholon aux éditions Albin Michel. Elle s’attendait à frissonner au cours de sa lecture, pensant que ce serait une lecture parfaite pour Halloween, mais à sa grande déception, elle n’a pas eu peur à aucun moment et regrette ce manque de tension.

Léa (13 ans) a embarqué pour le Winterhouse hotel de Ben Guterson aux éditions Albin Michel. Grâce aux nombreuses descriptions, elle a réussi à s’immerger complètement dans l’univers et dans l’histoire. Un très bon moment de lecture.

Leïla (14 ans) n’a pas été transportée par Mon âme frère de Gaël Aymon aux éditions Actes sud junior. Elle n’a pas été sensible à l’histoire de l’héroïne. Il lui a manqué quelque chose pour réellement adhérer à ce roman.

Salomé (13 ans) a adoré Strong girls forever de Holly Bourne aux éditions Nathan. Elle a notamment apprécié la manière dont sont représentés les problèmes adolescents, au travers des trois personnages principaux: Lottie, Amber, et Evie. C’est une lecture qu’elle recommande.

Gaël (14 ans) s’est laissé embarquer dans Fréquence Oregon de Loïc Le pallec aux éditions Sarbacane. Il a apprécié la quête des personnages principaux dans ce monde futuriste où la terre est complètement dévastée. Il a trouvé le rythme particulièrement effréné et ne s’est pas ennuyé une seule seconde.

 

Estelle

 

Comité ados octobre 2018

Le samedi 13 octobre au matin avait lieu le premier comité ados en demi-groupe. L’occasion pour ce nouveau groupe de faire connaissance et d’échanger sur les lectures empruntées la fois dernière !

 

IMG_3703

(cliquez sur les titres pour obtenir les résumés de chaque roman)

Anne, 13 ans, s’est lancée la première et nous a parlé du livre « le plus bizarre qu’elle n’ait jamais lu », à savoir  Le goût amer de l’abîme de Neal Shusterman aux éditions Nathan. On suit donc l’histoire de Caden, jeune adolescent de 15 ans atteint de schizophrénie. Le récit alterne entre des descriptions de sa vie réelle et de ce qui se passe dans sa tête, où il est passager d’un vaisseau rempli de monstres, et navigant sur l’océan déchaîné.  Elle a trouvé ce roman profondément déroutant, et bien qu’elle ait eu du mal à rentrer dans l’histoire, elle a adoré et a souligné la beauté de l’écriture. Elle a même tenu à nous lire à voix haute certains passages l’ayant profondément marqués.

Nathan (13 ans), lui, a passé un très bon moment avec la lecture de Signe particulier: transparente de Nathalie Stragier, chez Syros. Malgré le fait qu’il ait mis un peu de temps à entrer dans l’histoire, il a trouvé que c’était une lecture légère, et a particulièrement apprécié l’humour de certains passages.

Isia-Lou (13 ans) a poursuivi avec Tous les bruits du monde de Sigrid Baffert aux éditions Milan. Notre jeune lectrice a apprécié le fait que l’action se passe à une autre époque (début du 20e siècle), la notion de « voyage », ainsi que l’action riche en rebondissement. Cependant, elle regrette un manque de descriptions, qui l’a empêché de réellement se plonger dans le décor. De plus, elle a eu beaucoup de mal à s’attacher aux personnages principaux. En bref, il lui a manqué « un petit quelque chose » pour réellement apprécier sa lecture.

Antonin a dévoré Le dernier magicien de Lisa Maxwell, aux éditions Casterman. Il est très vite rentré dans l’histoire, et à beaucoup aimé l’action et le suspens présent tout au long du roman. L’opposition entre les deux mondes (le monde magique et le monde réel) lui a beaucoup fait penser à Harry Potter et aux Animaux Fantastiques.

Leïla, 13 ans, a lu d’une traite Point of view, de Patrick Bard aux éditions Syros. Elle a trouvé ce roman à la fois « hyper triste  » et « hyper intéressant ». Elle a été marquée par le rôle des parents, qui vont tarder à comprendre ce qui se passe dans la vie de leur fils. Elle recommande vivement ce roman, qui traite d’un sujet peu abordé dans la littérature jeunesse (comme se sont accordés à le dire tous les ados), et qui peut permettre de lever des tabous.

Gaël, 13 ans, s’est laissé embarquer en 2049, dans une ville complètement détruite par la dictature, avec Kaplan de Sébastien Gendron aux éditions Syros. Notre lecteur a bien aimé sa lecture. Il a trouvé qu’il était facile de rentrer dans l’histoire grâce à l’action bien présente.

Apolline (12 ans) nous a parlé de La vie dure trois minutes de Agnès Laroche, aux éditions Rageot. Elle a trouvé ce roman extrêmement touchant (surtout la fin, comme elle nous l’a précisé). Elle a beaucoup aimé le lien d’amitié entre les deux jeunes filles.

Salomé a adoré Coeur Battant de Axl Cendres aux éditions Sarbacane. Elle a énormément apprécié l’humour avec lequel l’auteur traite d’un sujet aussi important. Elle a trouvé les personnages à la fois drôles et touchants, en particulier celui de Jacopo, « vieux papy blasé et aigri » et celui d’Alice.

Léa, 13 ans, n’a pas pu être présente mais elle a quand même souhaité nous faire découvrir sa lecture en nous laissant une petite note. Elle a lu La fille d’avril, d’Annelise Heurtier aux éditions Casterman. « J’ai beaucoup aimé ce livre car l’histoire est prenante, on s’attache aux personnages. Je pense que tout le monde devrait lire un livre dans ce genre car c’est important de savoir notre passé pour ne pas reproduire plusieurs fois les mêmes erreurs. A cette époque, les femmes n’étaient pas libre mais en rêvaient. Je pense que surtout si l’on est une femme (ou un homme) il est important de savoir ceci. »

Pour terminer, les ados ont lancé la discussion sur une autrice qu’ils apprécient tous particulièrement: Cathy Cassidy. Ils se sont tous accordés pour dire que ses romans étaient toujours très bien écrits. Ils ont également soulevé le fait que chaque lecteur se retrouvera forcément dans l’un de ses personnages. Ils regrettent juste les couvertures faisant trop « petite fille », alors que ses romans peuvent se lire à tout âge, et sont aussi bien destinés aux filles qu’aux garçons. Et ma foi, c’était une bien chouette façon de conclure ce premier comité en leur présence !

 

Estelle

Premiers coups de cœur romans de cette rentrée littéraire jeunesse!

Alors que certains pensent, pour ne pas citer des représentants de maisons d’éditions, que nous nous tournons les pouces et ne prenons pas le temps de lire les romans qui nous sont envoyés, nous tenions à leur rappeler que ce sont 2 palettes de livres qui arrivent en ce moment par jour du mardi au vendredi (4 à 5 palettes à partir d’octobre). Nous devons ensuite déballer, trier, saisir,  ranger, accueillir le client, etc… Alors, non, nous n’avons pas le temps de lire sur notre temps de travail.  La lecture se fait sur le temps personnel, le soir, une fois la librairie fermée à 19h00 et sur notre week-end. La lecture est une des essences mêmes de notre métier. Nous aimons découvrir des pépites, nous sommes enchantées à l’arrivée du dernier roman d’un auteur apprécié, nous aimerions lire tous les romans vivement conseillés par nos représentants, hélas… le temps nous manque. On parle souvent de la rentrée littéraire adulte en oubliant celle de la jeunesse. Ce sont plus d’une centaine de romans qui sont arrivés en un mois, plus de 15O albums en jeunesse et plus d’une soixantaine de documentaires… Alors veuillez-nous excuser, nous ne sommes pas des « sur-women », nous ne pouvons pas tout lire, et croyez-le ou non, nous en sommes frustrées…

Malgré tout, nous avons lu, beaucoup, et nous tenions à vous faire partager nos premiers coups de cœur romans de cette rentrée littéraire jeunesse:

 

 

Résultat de recherche d'images pour "l'appel des loups auzou"

L’Appel des loups, Tome 1 L’ombre du Grizzly, de Pascal Brissy aux éditions Auzou (5€95)

Dans le clan des loups des Hurlevents, rien ne va plus: l’un de leur camarade a disparu pendant la chasse. C’est Traqueur, qui possède le meilleur flair de toute la meute, qui va partir à la recherche de son ami. Mais il va vite s’apercevoir que les bois regorgent de dangers…

Une nouvelle petite série dans la collection « Pas à pas » pour les petits lecteurs en quête d’aventures palpitantes…

à partir de 7/8 ans

 

secret de mademoiselle grisnoir

Le secret de mademoiselle Grisnoir d’Eric Sanvoisin aux éditions du Jasmin (9€90)

Pauvre mademoiselle Grisnoir qui tous les jours, tombe nez à nez avec les nains de jardin de son voisin. Elle ne les supporte plus depuis une histoire sentimentale douloureuse. Elle décide de s’en débarrasser en dessinant de sombres  projets machiavéliques pour y parvenir.

Prenez-garde, sous les apparences d’une grand-mère anodine, une vraie Tatie Danielle du quartier se cache derrière mademoiselle Grisnoir. Un texte truculent à l’humour grinçant à savourer.

A partir de 8 ans

vue sur mer

Vue sur mer de Joe Hoestland aux éditions Magnard jeunesse (12€90)

Romuald va passer 15 jours de vacances au bord de la mer grâce au Secours Populaire. C’est Papy Guy et Mamie Julliette qui l’accueillent. Pour la première fois ce jeune garçon va découvrir la mer et c’est un peu comme Christophe Colombe découvrant le Nouveau-Monde. De sa cité à Valence à la Côte d’Azur, Romuald va apprendre, va respirer, souffler et profiter de chaque instant.

Un joli roman qui invite à prolonger l’été. Plein de tendresse et de bienveillance, de ces romans qui vous donne le sourire aux lèvres.

A partir de 9/10 ans

Résultat de recherche d'images pour "papa est en bas nathan"

Papa est en bas de Sophie Adriansen aux éditions Nathan (5€95)

Lors d’un « conseil de guerre » familial, la nouvelle tombe: le papa d’Olivia est malade. Une maladie orpheline dont la progression est rapide et inévitable. Tout le quotidien de la famille doit se réorganiser autour de lui. Mais la petite Olivia, elle, doit continuer à vivre pleinement, et à profiter de ses précieux instants auprès de son papa, de sa maman, et de son chat.

Au travers des yeux de la jeune Olivia, on va donc suivre le quotidien bouleversé de cette famille profondément attachante. Un roman sur un sujet compliqué mais abordé avec beaucoup de justesse et de délicatesse.

 

A partir de 10 ans

 

Résultat de recherche d'images pour "coeur battant axl cendres"

Cœur battant de Axl Cendres aux éditions Sarbacane (15€50)

Après avoir tenté de mettre fin à ses jours, Alex, 17 ans, est envoyé en clinique pour tenter de se remettre sur pieds. Là-bas, il va faire la connaissance d’autres « suicidants » (entendez par là « personnes ayant ratés leur suicide »). Ces 5 compagnons d’infortune vont alors décider d’entreprendre un voyage au but bien spécial: se jeter tous les 5 du haut d’une falaise. Oui mais voilà, ce voyage leur réserve bien des surprises…

« Cœur Battant » fait indéniablement partie de ces romans qui marquent: avec des personnages à la fois drôles, touchants, et profondément humains (Colette !!!!), Axl Cendres nous embarque dans un tourbillon de sentiments dans lequel on passe du rire aux larmes en l’espace de quelques secondes. Une vrai pépite.

A partir de 13 ans

 

CARIBOU

 

Caribou Baby de Meg Rosoff aux éditions Rageot ( 11€90)

Jess, 17 ans, vient d’accoucher… d’un caribou. Quelques naissances non homo sapiens ont été recensées cette année aussi incroyable que cela puisse paraître. Jess, jeune maman, se retrouve confrontée à des situations et décisions inhabituelles et cruciales : mettre une couche à un caribou, scolariser un caribou…

Un roman décapant, surprenant et drôle qui parvient à aborder  le thème de la différence tout en nous parlant d’amour.

A partir de 13/14 ans

 

p.o.w

P.O.W (Point of view) de Patrick Bard aux éditions Syros (15€95)

Lucas n’ que 12 ans lorsqu’il tombe pour la première fois sur une vidéo pornographique. Il ne l’a pas voulu. Il souhaitait simplement télécharger un film de super-héros. Mais une première fenêtre pop-up s’ouvre sur un dernier iPhone à gagner, il la ferme,  puis une seconde fenêtre s’ouvre sur des jeux vidéos et enfin il y a ce gif d’un couple en pleine action… il en reste scotché. L’engrenage et l’addiction dont il est victime commence.

L’uppercut de cette rentrée littéraire! Un roman déstabilisant qui remue. Ce roman n’est pas là pour moraliser les ados qui vont regarder et qui sont sous la tentation constante du cybersexe. Il met en évidence leur confrontation inévitable, hélas, face à ces vidéos sur la toile. Le contrôle est aujourd’hui impossible. Aussi leur donne-il les clés pour ne pas tomber dans cet engrenage et cette addiction. Tout simplement, les prévenir et les mettre en garde (ou leur rappeler) que l’amour et le sexe ce n’est pas ça. Ca se vit réellement et non derrière ou en face d’un écran.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à écouter l’entretien ci-dessous:

https://www.franceinter.fr/oeuvres/pov-point-of-view

A partir de 13 ans

 

brexit romance

Brexit Romance de Clémentine Beauvais aux éditions Sarbacane (17€)

5 ans de vie commune en contrepartie d’un passeport européen, c’est le rêve que la nouvelle start-up Brexit Romance, fondée par Justine et Matt, vend en organisant des mariages blancs entre français et anglais. Il ne reste plus qu’à trouver des intéressés et surtout que l’amour ne s’y emmêle pas!

Une couverture qui vous invite à entrer dans une comédie musicale, une bande son qui vous plonge dans une ambiance franco-anglaise, levé de rideau: que le spectacle commence! On craque complètement pour ce roman à l’élégance anglaise, un mélange de moderne et de rétro. des répliques drôles, pertinentes (ou impertinentes) et parfois piquantes où français et anglais verront leurs petits défauts mis à jour. Une comédie romantique anglaise mordante!

A partir de 13/14 ans et pour les plus grands (je parle des adultes 😉 ), n’hésitez pas!

 

NUIT

Il n’est si longue nuit de Béatrice Nicodème aux éditions Gulf Stream (18€)

Allemagne 1940, Adolf Hitler a tous les pouvoirs. Tous ? Pas pour tout le monde. Six jeunes allemands vont voir leur vie basculer de par les choix qu’ils vont faire. Entre résistance et collaboration, découvrez la jeunesse allemande au temps de l’Allemagne nazie sous un nouveau point de vue.

Un roman choral qui nous fait découvrir l’Allemagne au temps de la seconde guerre mondiale à travers le regard de personnages attachants. Un roman historique fort bouleversant et plein d’émotion.

A partir de 14 ans

 

 

Anne-Rozenn, Estelle et Louise

Rosie Pink

IMG_3483 

 

Rosie Pink

de Didier Levy et Lisa Zordan

aux éditions Sarbacane (15€50)

 

Des quatre  coins du monde, on vient admirer l’incroyable et impeccable roseraie d’Horace Pink. Aucune mauvaise herbe n’échappe à notre jardinier. Sa fille Rosie, les récupère, les replante, et leur donne toute la tendresse et l’amour qu’elle peut pour les ramener à la vie.

 

Seulement petit à petit sa chambre se retrouve envahit. Son père lui laisse un petit espace de terre bien loin des regards où elle y crée « Le paradis des mauvaises herbes de Rosie Pink ». Un jour une « affreuse rose » comme son père les aime et bien plus belle que les autres vient à pousser…

 

 

Horace Pink et sa fille  partage cette même passion pour le langage des plantes sans pour autant se comprendre. Chacun cultivant son jardin, c’est ensemble que la majestuosité éclot.  Une histoire qui nous fait aimer la folle poussée des mauvaises herbes et la beauté des jardins sauvages. Une illustration florale avec un soupçon miyazakiste qui nous plonge dans les belles couleurs printanières.

 

A partir de 5/6 ans

Anne-Rozenn