Carnaval dans mon Grenier !

Image

Publicité

Lecture-Jeu dans mon Grenier

A l’occasion de de la sortie du deuxième volume « Mais où est Momo ? Vive les vacances » d’Andrew Knapp aux éditions des Grandes Personnes, votre librairie vous propose une matinée cherche et trouve dans le magasin pour les enfants de moins de 6 ans!

A vos agendas :

Samedi 19 juin

10h30 : première séance

11h30 : deuxième séance

(sur inscription uniquement auprès de l’espace jeunesse de votre magasin)

Coup de coeur de Maryse

Maryse, bibliothécaire à Pleugueneuc, nous partage un nouveau coup de cœur.

 

Amazon.fr - Othon, le roi qui interdisait tout - Pelon, Sébastien ...

Othon, le roi qui interdisait tout

Auteur : Hubert Ben Kemoun

Illustrateur : Sébastien Pelon

L’élan vert

 

« Est-ce que quand on est roi on oublie son enfance ? Et les grands sont-ils obligés de perdre leur insouciance ? »

Tel est le propos de ce joli conte imaginé par Hubert Ben Kemoun et illustré avec efficacité et un petit côté « vintage » par Sébastien Pelon.

C’est l’histoire d’Othon, petit garçon rêveur et fantasque.

Othon devient adulte et surtout il devient roi. Devenu puissant, son caractère change. Honteux de son bedon ventru, il interdit de se baigner tout nu. Puisque lui chante faux, il interdit la musique… Les interdictions pleuvent. Désormais le peuple le surnomme « Othon le grognon ». Il entraîne son pays dans la guerre. Lui-même est fait prisonnier.

Ce long enfermement va l’amener à réfléchir sur la stupidité de sa conduite. Un jour, il entend son gardien jouer du banjo. Othon est ému et fond en larmes. « Comment ai-je pu interdire la musique ? ». Puis un beau jour, Othon est libéré. Il a enfin compris que, ce qui n’a pas de sens dans la vie, c’est d’abandonner ses rêves.

Othon libéré ne sera plus le même homme.

Une histoire riche d’enseignements, pour les petits comme pour les grands ! Donc, une belle histoire à partager en famille !

 

American Royals

American Royals - Livre de Katharine McGee

American Royals de Katharine McGee, chez Lumen, 16€

L’histoire est formelle: le héros de la guerre d’indépendance américaine, George Washington, s’est vu offrir la couronne, mais il l’a refusée. Et s’il avait accepté ?

C’est ici que débute l’histoire de American Royals: L’Amérique est dirigée par une famille royale, terriblement dans l’air du temps. Constamment sous les feux des projecteurs, ils n’ont pas le droit au moindre faux pas, et doivent en toutes circonstances faire passer le bien du pays, avant le leur: un immense poids à porter, notamment pour une jeune fille de 21 ans, Béatrice, l’ainée de la famille et donc future héritière du trône. Entre sacrifices, faux-semblants, tromperies, et sens du devoir, les enfants de la famille royale Américaine vont devoir user de stratagèmes, et surtout se montrer souder en toutes circonstances, à l’heure ou leurs moindres faits et gestes sont épiés par le monde entier!

Il est des lectures qui arrivent pile au bon moment. American Royals fait indéniablement partie de celles-ci: un vrai petit vent de fraîcheur en ces temps de confinement! Ne vous méprenez pas: American Royals n’est sans doute pas le livre de l’année, mais il est tout ce que j’attends d’une bonne lecture détente. J’ai pris un réel plaisir à suivre les aventures de Béatrice, Samantha et Jeff (les jumeaux de la famille royale). Non sans m’évoquer certaines séries de mon adolescence telle que Gossip Girl (entendez donc par là des intrigues amoureuses en tout genre, trahison et compagnie), American Royals se déguste comme un bon petit téléfilm m6 sur la Royauté; terriblement régressif, mais ça fonctionne!

A partir de 13 ans

 

Estelle

 

 

Retour comité ados

IMG_3824.JPG

 

Anne a lancé ce comité avec Même pas en rêve de Vivien Bessières aux éditions du Rouergue. Malheureusement, elle n’a pas du tout réussi à entrer dans l’histoire, et n’a même pas réussi à aller jusqu’au bout. Elle a trouvé les personnages « froids » et même parfois « louches ». Elle n’a ressenti aucun attachement à eux, et est donc restée complètement en dehors de l’histoire.

Diane a enchaîné avec L’homme qui voulait rentrer chez lui de Eric Pessan aux éditions Ecole des loisirs. Elle a beaucoup apprécié ce roman, qui traite de sujets d’actualité bien traités, et elle a particulièrement aimé les côtés fantastiques et science-fiction qui se mêlent au monde réel.

Leïla nous a ensuite parlé de La fille du monstre de Florence Aubry aux éditions Gallimard jeunesse. Notre jeune lectrice a un avis mitigé sur sa lecture. Elle a trouvé le thème abordé plutôt intéressant, mais malheureusement elle a trouvé le tout un peu trop long à son goût. De plus, elle aurait voulu qu’il y ait d’autres personnages secondaires auxquelles elle aurait réellement pu s’attacher. Lecture en demi-teinte donc.

Léa a dans un premier temps lu 21 printemps comme un million d’étoiles de Camille Brissot, chez Syros, qu’elle a beaucoup aimé. Mais elle a tenu à nous parler d’avantage de son dernier gros coup de cœur, à savoir la trilogie Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous, de Nathalie Stragier, chez pocket jeunesse. Elle a trouvé l’histoire « hyper bien racontée », le décor très intéressant, et elle a aimé le fait que l’on passe d’une époque à une autre. Elle a également noté l’humour présent tout au long de cette série.

Apolline a enchaîné avec L’été où j’ai vu le tueur de Claire Gratias aux éditions du Rouergue. Elle a trouvé ce roman particulièrement addictif, cohérent, avec une intrigue intéressante et qui tient très bien la route. Elle recommande.

Pour continuer dans le policier/thriller, Antonin a lu et adoré Keep Hope de Nathalie Bernard aux éditions Thierry Magnier. Notre lecteur nous a décrit se roman comme étant « impossible à lâcher ». Il a adoré l’ambiance particulièrement en tension qui se dégage tout au long de la lecture, et a trouvé l’histoire « vraiment top ».

Gaël a conclut ce comité avec Héros de Benoit Minville aux éditions Sarbacane. Il a réussi à plonger immédiatement dans l’histoire, et a apprécié la dimension fantastique, même s’il a parfois trouvé l’atmosphère « bizarre ».

 

Estelle

Lecture dans mon Grenier autour des peur

Le samedi 20 janvier 2018

à partir de 10h30,

viens écouter des histoires autour des peurs… et des montres (gentils, hein) !


Nous vous attendons nombreux, pour faire peur aux peurs ! Et écouter de fabuleuses histoires.

Gratuit, sur inscription.

 

L’équipe jeunesse