Des vacances d’Apache

9782210963696FS

Des vacances d’Apache d’Alexandre Chardin chez Magnard jeunesse (12.90€)

Est-ce que votre grand-père adore exploser les zombies dans les jeux vidéos? tire au lance-pierre? conduit une voiture dont le contrôle technique n’est plus valable depuis 12 ans? déteste les supermarchés? apprend le roller?

Celui d’Oscar oui! Marcel Miluche est un grand-père plein de fantaisie, de malice, de tendresse et de vivacité mais avant tout il est un Apache et « Il faut être un Apache! Toujours avec panache! ». Aussi lorsque Oscar passe quelques jours de vacances chez son grand-père, il est déstabilisé par l’attitude fantasque de Marcel. Mais au fil des vacances, le jeune garçon va découvrir avec enthousiasme l’univers de son grand-père et faire connaissance avec la jolie « fée » Nine qui cache une douloureuse blessure, Jean le gendarme qui tente de raisonner Marcel, et Marin un garnement qui montre son « cyclope » à la fenêtre (sans oublier Moïse le chat!) . Doucement la complicité s’installe entre ce petit-fils et ce grand-père, et Oscar est sur la voie pour être un Apache plein de courage mais surtout doté d’un grand cœur!

Ah voilà un roman drôle et émouvant qui redonne de l’énergie! Les dialogues sont percutants, les répliques de Marcel Miluche sont savoureuses et sonnent justes. On se sent bien en compagnie de Marcel et sa bande d’Apaches. J’étais triste de les quitter et maintenant je rêve de rencontrer Marcel Miluche  😉

pour tous les Apaches à partir de 10 ans

Linda apprentie Apache

Comité lecture ados de mars 2017

IMG_2729

Samedi 11 mars plusieurs de nos ados étaient présents pour présenter leurs lectures et en voici tout de suite le compte rendu!

     Sélen (13 ans) avait lu « Sherlock, Lupin et Moi: le mystère de la dame en noir » de Baccalario et Gatti chez Albin Michel jeunesse. Cette enquête menée par 2 grands détectives à St Malo a laissé de marbre notre lecteur qui a trouvé l’intrigue « moyenne ».

     Hugo (14 ans) a eu un gros coup de cœur pour « Le monstrologue » de Rick Yancey chez Robert Laffont. Il a eu du mal à lâcher ce roman au suspense haletant et aux multiples retournements de situations. Une histoire d’épouvante à l’ambiance glauque ( avec quelques scènes « bien dégueulasses ») qui a plu à notre lecteur! Hugo avait aussi emprunté 2 romans qui s’adressaient à un plus jeune public « La diamanterie ou les vacances d’une fille bancale » de Laure Monloubou (illustrations de Robin) aux éditions Amaterra et « Défense d’entrer! réservé aux gars » de Caroline Héroux chez Kennes. Deux histoires drôles et légères lues par sa sœur.

     Elisa (13 ans) a suivi la quête d’identité de Tess dans « Je suis le tonnerre » d’Annabel Pitcher chez Albin Michel (collection litt’). Un roman touchant mais pas trop dramatique qui réussi à transmettre toutes les émotions qu’éprouvent l’héroïne.

     Baptiste (16 ans)  a trouvé intéressant « Celle dont j’ai toujours rêvé » de Meredith Russo chez Pocket jeunesse. Un sujet d’actualité qui montre toutes les difficultés rencontrées par une adolescente transsexuelle. Ce roman s’inspire de la vie et du parcours de l’auteur.

     Diane (12 ans) a apprécié l’univers de « Marquer les ombres » de Veronica Roth chez Nathan, qui mêle fantasy et anticipation.

Nous vous donnons rendez-vous en avril pour de nouvelles lectures!

L’équipe jeunesse

 

Adrien Albert en dédicace et concours d’illustration

                Nous sommes heureux d’accueillir Adrien Albert en dédicace à la librairie                               le samedi 8 avril.

A cette occasion, nous lançons un concours d’illustration, et nous vous invitons à une lecture de ses albums le samedi 8 dès 10h30 🙂

thumbnail_Albert_080417_aff_animflyer 2

Adrien Albert est un auteur/illustrateur qui mêle dans ses histoires, à la fois un côté poétique et de belles leçons de vie 🙂

Venez découvrir à la librairie les aventures de ses petits héros 🙂

L’équipe jeunesse

Un palais d’épines et de roses, Sarah J.Maas

Résultat de recherche d'images pour "un palais d'épines et de roses"

Un palais d’épines et de roses de Sarah J.Maas, aux éditions La Martinière jeunesse. 18,90 €

Feyre, jeune fille de 19 ans, vit avec son père et ses deux sœurs aînées dans le royaume des mortels. Un jour alors qu’elle chasse en forêt, elle commet l’irréparable en tuant un Fae, Grand Seigneur du royaume des immortels. Elle est immédiatement conduite de force à Prythian (royaume des immortels) pour régler sa dette. Mais là-bas, dans l’opulente richesse de son ravisseur, rien ne va se passer comme prévu. Au palais, Feyre est traitée comme une véritable princesse.

Mais qui est véritablement son ravisseur ? Et pourquoi portent-ils tous des masques ? Quel est ce mal qui menace le royaume tout entier  ? Autant de réponses auxquelles notre jeune héroïne va devoir répondre, tout en se battant pour ceux qu’elle aime. 

Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu un livre qui m’avait autant tenu en haleine (et ce, du début à la fin !). Et pour tout vous dire, je ne sais même pas par où commencer pour vous en parler, pour vous exprimer mon ressenti: j’ai trop peur d’oublier plein de choses. Mais essayons tout de même. Sarah J. Maas nous embarque dans un univers de fantasy extrêmement bien construit, sous les traits d’une réécriture du conte classique  « La belle et la bête » (et quel classique!). N’étant pas une grande amatrice de fantasy pure et dure, j’ai particulièrement apprécié le monde dépeint par l’auteur: à la fois simple mais furieusement efficace et redoutable! Il y a tout ce qu’il faut dans ce roman pour nous faire passer un super moment: des personnages complémentaires et extrêmement bien « travaillés » (le charismatique, celui qu’on adore détester, le mystérieux, l’attachant….) sans pour autant tomber dans le cliché; un univers foisonnant et riche de légendes et de sortilèges; et une intrigue rondement menée! Le tout porté par une très belle plume. Sara J.Maas a réussi son pari: elle m’a complètement envoûtée et j’ai dévoré ces quelques 500 pages à une vitesse folle.

A partir de 16 ans

Estelle

Inventaire 27 et 28 février

Chère clientèle,

Lundi 27 février et Mardi 28 février

Votre librairie sera exceptionnellement fermée pour cause d’inventaire

Et oui comme chaque année, les petits lutins de la librairie sont à pied d’œuvre pour enregistrer tous les livres de la librairie.

Nous vous retrouverons Mercredi 1er mars dès 9h30 avec des « bip bip bip… » plein la tête 😉

L’équipe jeunesse

La jeunesse se rebelle

Si à l’étage Gaël se sent totalement délaissé par Emma et Fanny, à l’espace jeunesse la rébellion a commencé. Vous vous êtes sans doute aperçus qu’Anne-Rozenn madame la responsable jeunesse est absente car en congés (bien mérités) pour plusieurs semaines. Aussi je me retrouve seule, abandonnée et entourée de diablotins qui ne respectent pas mon autorité!

Pour ne pas les nommer, Estelle l’insolente et Maxime le fourbe ont vu là l’opportunité de prendre le contrôle de l’espace jeunesse. Pour Estelle, fini la lecture, elle me bombarde de pseudo auteurs youtubers, instagramers, blogueurs…alors que le dernier Trotro doit être lu en priorité. En plus Maxime l’a convaincue de lire des mangas et il m’oblige à faire le café le matin…

img_2699

Mais n’ayez crainte, vous ne subirez pas le même sort donc venez à la librairie découvrir nos coups de cœur et nouveautés qui vous accompagneront pendant vos vacances. Il y en a pour tous les goûts 🙂

à bientôt,

Linda, Estelle et Maxime

P.S: Anne-Roz, s’il te plaît reviens vite!!!

Comité ados de février

img_2691

Samedi 4 février Arthur, Diane, Elisa, Hugo et Sélen étaient présents pour échanger sur leurs lectures.

     Diane (12 ans) a présenté « De nos propres ailes » de Kinga Wyrzykowska chez Bayard dans lequel une équipe féminine de volley-ball est sélectionnée pour une compétition en Guadeloupe. Gladys qui était jusqu’ici remplaçante, devient titulaire. Elle devient le souffre douleur des autres joueuses qui ne supportent pas cette situation. L’acharnement excessif des filles sur Gladys a déplu notre lectrice qui a ressenti un certain malaise. Diane précise tout de même que le roman s’achève sur une note positive!

     Elisa (13 ans) a suivi l’engagement dans la résistance d' »Une fille au manteau bleu » de Monica Hesse chez Gallimard jeunesse. A Amsterdam en 1943, Hanneke va tout faire pour retrouver une enfant juive disparue. Elisa a aimé ce roman historique bien documenté qui met en scène une héroïne courageuse et touchante, et qui aborde les différents réseaux de la résistance.

     Arthur (14 ans) a vite été embarqué avec « Phobie » de Sarah Cohen-Scali chez Gulf Stream (collection électrogène) dans l’histoire sombre d’Anna sujette à des cauchemars traumatisants depuis son enfance et qui va se faire enlever. Amateur de polar et thriller, Arthur a adoré ce roman aux descriptions saisissantes et qui maintient le suspense jusqu’à la fin!

     Sélén (13 ans) a trouvé intéressant le roman à 3 voix « Je vous sauverai tous » d’Emilie Frèche aux éditions Hachette. La parole est donnée à Eléa qui se fait embrigader et qui décide de partir en Syrie, et à ses parents désemparés face à cette situation. Un roman réaliste sur la manipulation et ses douloureuses conséquences.

     Marianne (18 ans)  était absente lors du comité mais elle nous a communiqué les 2 résumés des romans empruntés. Les voici!

Dans un premier temps « La guerre des idées au collège: La laïcité en danger » d’Arthur Ténor chez Scrinéo

Ce livre est plutôt destiné aux collégiens. L’arrivée d’une nouvelle élève va chambouler le calme de l’école. En effet celle-ci porte une mèche blanche pour montrer les idées qu’elle défend. Son idéologie le créationisme ; cette « science » l’amène à contredire ses professeurs et elle va même embrigader quelques uns de ses camarades. Or le héros tombé sous son charme ne supporte pas les idées de cette dernière et décide alors avec son meilleur ami de défendre la laïcité et la république : ils forment donc leur parti (je ne suis pas sur mais je cois qu’ils l’ont appelé les républicains) et portent une cocarde. La guerre est déclarée entre les mèches blanches et la cocarde.
PS :Il me semble que le nom de la fille est Kristen et le garçon Théo.

Le deuxième livre était « les filles de Brick Lane » de Siobhan Curham chez Flammarion jeunesse:

J’ai eu peur que ce soit un roman pour les plus jeunes et de m’ennuyer mais au contraire je l’ai trouvé très bien.

Dans l’histoire il y a 4 personnages principaux qui habitent dans la même ville et qui vont se rencontrer grâce au club formé par l’un d’eux. Ce sont 4 filles ayant chacune leur histoire.  Celle qui a créé le club se nomme Ambre. Elle créé ce club pour se faire des amis, en effet au collège/lycée tout le monde se moque d’elle car elle a deux pères : un étant son père biologique et le second son père adoptif. Elle est fan d’Oscar Wild et chaque réunion du club est présidée par une de ses citations.  Mali est indienne et ses parents sont pâtissiers. Son secret: elle n’arrive pas à adresser la parole aux garçons. Sky vit dans une péniche avec son père et elle adore aller dans les friperies pour trouver des vêtements. Mais ce qu’elle préfère par-dessus tout c’est écrire des poèmes. Mais elle est incapable de s’inscrire à un concours car elle a trop peur .  Rose est une jolie fille qui a plein d’amis. C’est aussi la fille d’un grand acteur  et d’une mannequin renommée. Ses parents étant divorcés, la mère de Rose a trouvé un nouvel amour : son professeur de yoga qui n’est autre que le père de Sky.  Autant vous dire que Rose et Sky ne s’apprécient pas tellement !  Le club possède des règles dont l’une est que les membres du club doivent faire tout leur possible pour aider un autre membre à réussir à accomplir ces rêves.

Le comité vous donne rendez-vous en mars!

L’équipe jeunesse