Comité ados d’octobre 2017

IMG_3235

Des envies de lecture pour les vacances mais vous ne savez pas quel(s) roman(s) choisir, le compte rendu du dernier comité ados vous aidera à trouver votre bonheur 🙂

Elisa (14 ans) avait emprunté GRUPP d’Yves Grevet aux éditions Syros malgré une quatrième de couverture qui « ne donne pas envie ». Ce roman d’anticipation construit en deux parties, se déroule dans un monde ultra-contrôlé et sécurisé. Chaque personne porte un implant qui permet de rester en bonne santé  et de vivre longtemps. Mais ces implants sont surtout un moyen de surveiller la population. Scott 17 ans appartient au GRUPP un mouvement contestataire. Le jour où il se fait arrêter,  sa famille est bouleversée et son jeune frère Stan va chercher à comprendre et à enquêter sur le système Longlife et le GRUPP. Elisa a aimé ce roman à l’intrigue bien ficelée qui se lit vite et qui change selon elle des autres romans d’Yves Grevet.

Baptiste (17 ans) a adoré Les optimistes meurent en premier de Susin Nielsen chez Hélium. Pétula est une ado qui a développé des tocs depuis le décès de sa petite sœur dont elle se sent responsable. Rongée par la culpabilité, elle participe au Art Thérapie de son lycée et y fait la connaissance de Jacob « l’homme bionique » qui va l’aider à surmonter son deuil. Pour Baptiste ce roman drôle (et oui, malgré le sujet difficile, il y a pas mal d’humour, notamment certains passages avec des chats!) véhicule et explique de manière très juste les sentiments des personnages.

Anne-Laure nous a présenté Heartbreakers d’Ali Novak chez Bayard jeunesse. Stella et Drew décide d’obtenir, pour l’anniversaire de leur sœur atteinte d’un cancer, un autographe des membres du groupe Heartbreakers dont elle est fan. A la séance de dédicace, Stella rencontre Oliver le chanteur du groupe et une amitié amoureuse se tisse. Habituée à lire des histoires sentimentales, Anne-Laure n’a rien trouvé d’original à ce roman: une fin attendue et aucune surprise. Néanmoins la relation entre les triplés est attachante.

Sélen (14 ans) a lu avec intérêt Colorado train de Thibault Vermot chez Sarbacane. L’histoire se déroule juste après la seconde guerre mondiale à Durango une petite ville d’Amérique où on suit 5 amis. Leur été va alors basculer dans l’horreur lorsqu’un enfant de la ville disparaît et est retrouvé mort à moitié dévoré. Sélen a trouvé intéressant de découvrir le point de vue et l’histoire du « méchant ». De plus l’ambiance tendue (parfois « glauque ») et un suspens crescendo ont tenu en haleine notre lecteur.

Les ados ont fait le parallèle et relever les points communs entre Colorado train et la série Stranger Things. Et ils ont poursuivi leur discussion sur les films d’horreur Ça  et Annabelle.

Arthur (15 ans) a commencé ReMade d’Alex Scarrow aux éditions Casterman. Aussi il a pu nous donner un avant goût de ce roman post-apocalyptique qui fait froid dans le dos. Un début prometteur pour ce roman dans lequel un virus intelligent se propage et décime la population. Plus d’infos au prochain comité!

Vincent nous a raconté la légende de l’Ankou avec Les ombres de Kerohan de N. M. Zimmermann à l’école des loisirs. Viola et Sebastian sont envoyés en Bretagne chez leur oncle qui vit dans un grand manoir. Mais dès leur arrivée, des événements inquiétants s’y passent. Notre lecteur a apprécié l’atmosphère  étrange qui se dégage du roman.

Diane (12 ans) et Elisa (14 ans) sont revenues sur les séries Oksa Pollock et Tugdual d’A. Plichota et de C. Wolf éditions Pkj. Oksa Pollock est une série accrocheuse avec une héroïne dynamique mais qui « fait trop pensé à Harry Potter ». Aussi Elisa préfère la série Tugdual  (spin-off d’Oksa Pollock) dont l’intrigue est plus sombre et plus intéressante.

 

Bonnes découvertes et bonnes lectures,

à bientôt pour le prochain comité,

 

L’équipe jeunesse

 

Publicités

Lecture dans mon Grenier samedi 28 octobre

Lecture dans mon Grenier

Samedi  28 octobre à 10h30

 

 

Lecture spéciale Edouard Manceau

En lien avec le spectacle de la programmation des Jacobambins « Pompons »

 la librairie t’invite à une lecture d’albums et un atelier création

 

 

Animation gratuite uniquement sur inscription auprès de la librairie

Par téléphone 02.96.39.59.83

Par mail : contact@librairielegrenier.com

 

jacobambins-2017-2018-couv

Et pour tout savoir sur le spectacle « Pompons » cliquer sur le lien!

http://www.theatre-en-rance.com/spectacle?id_fest=12&id=679&date=681

 

L’équipe jeunesse

La noirceur des couleurs

9782211233934FS

La noirceur des couleurs de Martin Blasco

aux éditions Ecole des Loisirs, collection Médium+ (15.50 euros).

1910. Nous sommes dans les rues de Buenos Aires, qui s’apprête à fêter « el centenario » de la Révolution Argentine, à travers une exposition universelle. Les rues et les habitants sont en effervescence. C’est dans cet atmosphère que réapparaît au domicile familial, Amira, jeune fille âgée aujourd’hui de 25 ans.

La dernière fois que ses parents l’ont vu, c’était un 1885, avant que cette dernière ne se fasse kidnapper dans son berceau avec quatre autres bébés du quartier…..Après l’euphorie et la joie de retrouver leur fille, vient le temps des questions. Amira est amnésique. Elle n’a aucun souvenir sur ce qui lui ai arrivé ces 25 dernières années…. Où était-elle retenue ? Qui l’a kidnappé et pourquoi ? Pourquoi est-elle de retour, pourquoi aujourd’hui ? Que lui a-t-on fait subir durant toutes ces années ? Autant d’interrogations auxquelles va tenter de répondre Alejandro, jeune journaliste en charge de l’enquête….

Énorme coup de cœur pour ce roman aussi noir que son titre. On suit donc Alejandro qui va tenter par tous les moyens de découvrir le sens de toute cette histoire. Parallèlement, sous forme de chapitres alternés, nous découvrons le journal de bord de celui qui, en 1885, a décidé de kidnapper cinq bébés. Une immersion dans les pensées d’un « savant-fou » que rien n’arrêtera jusqu’à son objectif final ! Entre frissons, tensions , découvertes macabres et retournement de situation, impossible de rester de marbre face à « La Noirceur des couleurs ». Une intrigue extrêmement bien ficelée et diaboliquement efficace, qui vous tiendra en haleine jusqu’à la dernière page !  Jusqu’où l’homme est-il capable d’aller au nom de la science ? …

A partir de 14/15 ans

 

Estelle