Mars : 6ème comité ados

Retour sur le comité lecture  ados. C’était samedi dernier :

img_1777

Marianne (17 ans) avait emprunté « la fille quelques heures avant l’impact » d’Hubert Ben Kemoun aux éditions Flammarion. Le roman se situe dans une ville passée à l’extrême droite aux dernières élections. C’est dans une ambiance tendue qu’un concert se prépare contre les idées de la municipalité. La tension monte et un drame se profile. Le roman alterne les points de vue entre une professeure et, Annabelle une jeune fille participant au concert. Marianne a trouvé l’histoire touchante car elle fait écho à notre quotidien et aux derniers attentats. Elle s’est sentie moins concernée par les chapitres touchant à l’ enseignante mais beaucoup plus par ce que vivait Annabelle. L’ambiance du roman est lourde, difficile, elle conseillerait ce roman pour les plus grands car il faut pour Marianne   avoir quelques notions sur le monde politique qui nous entoure.

Son second roman était « Sorcières malgré elle, l’héritière des Raeven tome 1 » de Méropée Malo aux éditions Castelmore. Assia revient chez elle après 8 ans absence. Elle  apprend que toute sa famille est morte, qu’elle à hérité d’une grande demeure et qu’elle est la descendante d’une lignée de sorcières. Un roman qui d’après Marianne se lit bien et d’une traite. Elle est est tentée de lire le second tome bien qu’il y ait quelques improbabilités ( Assia n’était pas au courant du décès de ses parents, elle trouve un amoureux, un job en claquant des doigts, c’est un peu « facile »).

Elisa (12 ans) a commencé sa lecture par « Les effets du hasard » de Marie Lemayre aux éditions Syros (à paraître le 14 avril). Un roman d’anticipation. Dans ce monde, il faut acheter les organes sur catalogue pour avoir l’enfant parfait. Maïa a les yeux noisette, les cheveux châtain, un QI de 117. Elle rencontre Anthony, qui tente de lui faire ouvrir les yeux sur le monde totalitaire qui l’entoure. Mais en aucun elle doit tomber amoureuse de lui, c’est une très grave maladie dans le monde dans lequel elle vit. Elisa  a accroché à ce roman. Elle a aimé ce monde futuriste qui appelle a une réflexion mais aussi le regard naïf qu’à le personnage principal et qui évolue par la suite.

Par contre Elisa a été moins enthousiasmée par sa seconde lecture « Les jumeaux Tapper » de Geoff Rodkey aux éditions Nathan. Des jumeaux de 12 ans qui se font plein de coups bas. Elle a trouvé ce roman enfantin à l’humour pas très recherché, voir un peu désopilant.

Baptiste (15 ans) avait choisi « les yeux du dragon » de Stephen King aux éditions Flammarion à cause de la couverture (voir photo ci-dessus). Il pensait  donc y trouver une histoire de dragons, et bien pas du tout! Couverture trompeuse! Pour autant, il a persisté dans sa lecture (voulant trouver ce dragon)et l’histoire a finalement réussi à le tenir en haleine. Peter le fils du roi doit monter sur le trône, mais c’est sans compter le plan machiavélique de Flagg, le magicien, qui va se lier d’amitié avec le fils cadet du roi pour assouvir ses désirs de pouvoir.Un roman qu’il a trouvé bien écrit avec peut-être pour seul bémol, un fin un peu rapide et bâclée.

En s’attaquant ensuite à « Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous« de Nathalie Stragier aux éditions Nathan, il s’est laissé surprendre par cette nouvelle vision du futur qu’il n’avait pas encore vu. Un ton parfois drôle, un contraste entre présent et futur qui a su le séduire.   Suite à un voyage scolaire, Pénélope fille du futur se retrouve coincée à notre époque considérée comme le Moyen-Age. Aidée d’Andrea, une ado d’aujourd’hui, elle tente par tous les moyens de retourner chez elle.

Sélen (12 ans) a découvert l’univers de Rick Riordan avec son dernier roman « Magnus Chase et les dieux d’Asgard » aux éditions Albin Michel. Un jeune homme sdf découvre qu’il est le fils d’un Dieu nordique. Il doit absolument remettre la main sur l’épée de son père avant qu’il ne soit trop tard. Un roman très rythmé, un début surprenant avec la mort du héros,  et un univers mythologique très riche. Il n’en fallait pas plus pour que Sélen soit embarqué dans cette épopée fantastique.

« Alive » de Scott Sigler aux éditions Lumen n’a pas remporté le même succès auprès de Sélen. une jeune fille se réveille dans un tombeau à côté de d’autres adolescents. En cherchant la sortie, ils s’aperçoivent qu’ils sont comme dans un labyrinthe sans fin. Scénario sans trop d’originalité, proche de la série « Labyrinthe » de James Dashner aux éditions Pocket mais en moins efficace.

Pour terminer, Hugo (13 ans) a frissonné avec le roman « Sunshine » de Paige Mackenzie. Une mère et sa fille emménagent dans un manoir dans lequel il s’avère vite être hanté. Des scènes parfois « flippantes », un roman qui ne vous fait pas dormir de la nuit. Pari réussi pour ce roman qui est un coup cœur pour notre lecteur!

Il a poursuivi dans le roman angoissant avec « Les ombres de Kerohan » de N.M Zimmermann aux éditions de L’école des Loisirs.  Moins effrayant que sa précédente lecture, ce roman peut-être lu par les plus jeunes (11/12 ans). 2 enfants sont envoyés chez leur oncle en Bretagne. Un roman qui mélange contes et légendes bretonnes où l’on y retrouvera Korrigans, ankou et histoires de fantômes qu’Hugo a apprécié.

Et on se retrouve dans 1 mois pour les nouvelles lectures de nos ados.

L’équipe jeunesse

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s