Février: 5ème comité ados

Houla, nous sommes un peu à la traîne pour ce retour de comité ados qui a eu lieu il y a déjà 2 semaines. Allez c’est parti!

 

comite ados  Les-Chiens

Oups nous n’avions plus ce titre lors de la photo!

Marianne (17ans) a apprécié l’humour et la forme du journal intime de « Fake Fake Fake » de Zoé Beck aux éditions Milan (collection Macadam), mais elle regrette qu’on véhicule une image souvent négative des réseaux sociaux. Car ce roman s’intéresse au dérives des réseaux sociaux avec Edvard qui se crée un faux profil Facebook pour séduire une jeune fille de sa classe. Mais lorsqu’il décide de tuer son personnage, la situation devient incontrôlable.   Après un début prometteur pour « Fan de la vie impossible » de Kate Scelsa aux éditions Gallimard (collection Scripto), qui narre l’amitié de 3 lycéens en quête de repères, Marianne a été déçue par la fin du roman qui donne l’impression que ces 3 ados n’ont pas évolué.

 

Dès les premières pages d' »Arena 13 » de Joseph Delaney aux éditions Bayard, Arthur (13 ans) a été happé par l’univers et l’atmosphère sombre du roman. Une histoire violente avec un héros attachant qui doit se battre contre une terrifiante créature dans l’arena 13. Notre lecteur a aimé le mélange habile des genres (fantastique, anticipation, réalisme) et attend avec impatience le tome 2!!   Par contre il a abandonné rapidement (au bout de 3 chapitres) « Les chiens » de Allan Stratton chez Milan; un roman noir trop lent à son goût.

 

Hugo (13 ans) a aimé « Les sous-Vivants » de Johan Héliot aux éditions du Seuil; un roman post-apocalyptique dans lequel les robots contrôlent les humains devenus stériles. Une ambiance « glauque » et une héroïne qui n’a pas froid aux yeux ont su séduire notre jeune lecteur.

 

Elisa (12 ans) a été embarquée par l’intrigue de « Transfert » de Rémi Stefani aux éditions Syros. Deux jeunes ados, que tout oppose, vont être chacun victime d’un accident le même jour et vont permuter de corps. Lors de sa lecture, elle s’est attachée à un des deux personnages plus intéressant que l’autre.

 

Le roman policier « Le songe de Lord Scriven » de Eric Senabre aux éditions Didier Jeunesse, a entraîné Selen (12 ans) dans une enquête humoristique et bien ficelée en compagnie d’un drôle de duo formé par Mr Banerjee, un détective qui a recours au rêve-hypnose pour résoudre des enquêtes, et de son assistant.   Ensuite notre lecteur a changé d’univers avec « Le monde des Ferals tome 1 » de Jacob Grey aux éditions Pocket jeunesse. Ce roman peuplé de créatures fantastiques et son héros particulier (proche des corbeaux et à la recherche de ses origines) ont éveillé sa curiosité.

 

Lors de ce comité, nos lecteurs ont ouvert le débat sur les couvertures des romans. Le visuel joue beaucoup pour la plupart d’entre-eux et la couverture doit correspondre au contenu du livre; par exemple pour Arthur  la couverture d' »Arena 13 » reflète parfaitement l’ambiance du roman. Et si l’attente est trop forte, ils peuvent être déçus; ainsi Anaëlle a eu un véritable coup de cœur pour la couverture de « Si c’est la fin du monde » (de Tommy Wallach aux éditions Nathan) mais l’histoire ne l’a pas séduite. De temps en temps, nos ados empruntent des services de presse (et oui ils peuvent lire en avant première des romans à paraître 🙂 ) à la couverture parfois vierge. Ce fut le cas pour Elisa avec « Transfert » qui ne s’attendait pas au visuel final. Mais bien entendu, nos lecteurs nous précisent que la couverture n’est pas le seul critère de choix dans leurs lectures!

 

L’équipe jeunesse

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s