C’est Noël dans mon Grenier!

Samedi 5 décembre 2015

Pascale LE GOFF

comédienne de métier viendra lire des albums de Noël pour les enfants

1ère séance de lecture à 10h00

2ème séance de lecture à 10h45

IMG_1451

IMG_1452

Et comme lecture et gourmandise vont bien ensemble, chaque séance de lecture se terminera par un délicieux chocolat chaud! Miam-miam!

(Séances de lecture sur inscription)

L’équipe jeunesse

Matinée amérindienne

Samedi 14 novembre l’esprit créatif était au rendez-vous pour l’animation sur la culture amérindienne.

Les enfants ont réalisé de magnifiques capteurs de rêves qui à n’en pas douter vont crouncher le nez aux cauchemars et apporter de paisibles nuits!

IMG_1442

 

IMG_1444          IMG_1446

IMG_1447          IMG_1448
IMG_1449

 

Et n’oubliez pas demain samedi 21 novembre à 16h30 le spectacle « Contes et légendes amérindiens » au théâtre des Jacobambins. Il reste encore quelques places. Vente des billets à la librairie!

L’équipe jeunesse

Amoradabra !

« L’accélérateur d’amour » d’Arnaud TIERCELIN aux éditions du Rouergue (9€90)

IMG_1415

Clément, 10 ans en pince pour Kenza, sa nouvelle camarade de classe. Seulement, il a la boule au ventre rien qu’à l’idée de lui parler. Solenn, la fille de l’amie de son père, a la solution à son problème. Un grand livre issu de sa grand-mère révèle  les multiples façons de faire tomber quelqu’un raide dingue amoureux. Pas question pour autant que Clément jette un coup d’œil à l’intérieur de ce grimoire, il est interdit aux hommes de le lire. Et si notre jeune amoureux veut que sa belle tombe sous son charme, il faudra donc suivre les yeux fermés les directives les plus loufoques de Solenn.

Avec cette lecture j’ai eu l’impression de me replonger dans un roman paru il y a bien des années « comment devenir parfait en 3 jours » de Stephen Manes au éditions Rageot , dans lequel on découvre notamment que le ridicule ne tue pas. Clément est prêt à tout pour attirer l’attention de sa dulcinée, si bien que boire de la tisane d’ortie, porter un chemisier à dentelle, rien ne le freine,… Pourtant l’amour est peut-être bien plus proche de lui qu’il ne le croit. Mais notre jeune garçon n’y voit rien par sa naïveté touchante et amusante.  Et puis il y ces scènes où le papa de Clément lui raconte l’histoire de son prochain roman en commençant par « tu te moques pas? », et nous, en tant que lecteurs on sait déjà qu’on va rire.

Un roman réjouissant sur les tourments amoureux des plus jeunes fait avec beaucoup d’autodérision.

(Amoradabra est la formule magique pour faire tomber quelqu’un amoureux de vous)

A partir de 8/9 ans

Anne-Rozenn

Dans de beaux draps de Marie Colot aux éditions ‘Alice

Dans de beaux draps, de Marie Colot aux éditions ‘Alice, collection tertio (12€)

IMG_1407

Lorsque Rodolphe, 20 ans, le fils de son beau-père débarque à la maison, le cœur de Jade, 14 ans, s’emballe immédiatement. Elle le trouve tellement craquant qu’elle poste une photo de lui sur facebook en le présentant comme son petit-ami. Voyant sa popularité augmenter tant sur les réseaux sociaux qu’au collège, Jade s’enfonce dans son mensonge. Mais rapidement, son quotidien tourne au cauchemar quand un groupe est ouvert sur facebook l’insultant et la menaçant librement.  Alors que le pas du harcèlement moral vient d’être franchi, le pas vers la violence physique ne se fera pas attendre.

Jade est une ado dans son temps, téléphone portable en main, hyperconnectée aux réseaux sociaux pour connaître les statuts de ses amis, écouter la dernière chanson à la mode,… Elle pense être maître de ses  actes en y publiant photos, ses humeurs,…  mais elle en devient victime. A travers ce personnage, Marie Colot  nous montre que le harcèlement évolue sous d’autres formes, que les phénomènes de groupe  et de popularité prennent de l’ampleur en s’immisçant sur les réseaux sociaux et deviennent d’autant plus dangereux. Autre aspect intéressant du roman, est la prise de conscience de certains amis de Jade qui signaleront à leur entourage (parents, proviseur) que ça va trop loin. Marie Colot nous montre ainsi que nous avons un devoir de venir en aide à une personne en détresse afin d’éviter qu’un drame se produise.

Avec ce premier roman pour adolescents,  Marie Colo tape juste et en plein dans l’actualité des ados boucs-émissaire et du harcèlement sexiste.

A partir de 13 ans

Benoît BROYART nous présente les « CONTES DE LA CABINE »

        Samedi 21 Novembre

A 10h00 à la librairie LE GRENIER

Benoît Broyart présente son spectacle

« LES CONTES DE LA CABINE »

et

        DEDICACE de ses livres toute la journée

Attention, animation exceptionnelle pour cette fin d’année au GRENIER! Votre librairie à le plaisir d’offrir un spectacle à destination des enfants de plus de 4 ans:

affbenoit (1)

Benoit BROYART, auteur jeunesse, viendra avec sa cabine de douche, théâtre-miniature, faire une lecture-spectacle. De son métier d’auteur, il devient comédien pour nous raconter 3 textes qu’il à écrit pour se rapprocher de ses jeunes lecteurs.

LA PECHE AU TRESOR      CAPRICES DE MELISSE  chut monsieur dragon

Et parce que nous avons beaucoup de chance, Benoît BROYART restera avec nous toute la journée pour dédicacer ses livres et notamment son dernier album jeunesse : « Une éléphant à New-York » aux éditions du SEUIL jeunesse. Une magnifique balade à travers New-York en compagnie de deux amis :

elephant à new york

Pour en découvrir plus sur cet album, découvrez notre chronique en cliquant sur le lien suivant : https://lajeunesseaugrenier.wordpress.com/2015/11/03/avez-vous-deja-vu-un-elephant-se-balader-dans-les-rues-de-new-york/

Pour ceux, qui n’auront pas la chance d’assister au spectacle du matin, une lecture aura lieu d ‘ « Un Eléphant à New-York »  à 14h00 par Benoît BROYART.

Cette animation est gratuite, à partir de 4 ans et sur inscription.

L’équipe jeunesse

Lecture dans mon Grenier avec les amérindiens

Lecture dans mon Grenier

Samedi 14 novembre

à 10h30

La saison des Jacobambins commence avec un premier spectacle sur les contes et légendes amérindiens et la librairie Le Grenier te propose à cette occasion une lecture à la découverte des cultures et des peuples amérindiens suivie d’un atelier dessin pour créer ton capteur de rêve.

A partir de 4 ans

Sur inscription uniquement (6 à 8 places)

Les places pour le spectacle Contes et légendes amérindiens le jeudi 19 novembre et le samedi 21 novembre sont en vente à la librairie. http://www.theatre-en-rance.com/spectacle?id_fest=12&id=433&date=434

L’équipe jeunesse

Avez-vous déjà vu un éléphant se balader dans les rues de New-York?

Un éléphant à New-York, de Delphine Jacquot et Benoît Broyart aux éditions du SEUIL JEUNESSE (16€)

IMG_1395

Ce magnifique album en impose par son grand format. Sa couverture est une invitation à l’ouvrir. Il faut dire qu’il est illustré par la talentueuse Delphine Jacquot, et qu’à chaque page tournée, des illustrations pleine page nous aspirent dans le livre.

IMG_1396    IMG_1397

En découvrant un éléphant sur le pas de sa porte, John est très surpris. Nous sommes à New-York et bien que John soit un garçon rêveur, un éléphant devant chez lui, c’est tout simplement impossible. Et pourtant, lui seul semble y croire et le voir. John qui n’a pas d’amis a néanmoins un grand cœur pour y accueillir une amitié grande comme… cet éléphant.  C’est ainsi que nous traversons New-York avec ces deux compagnons qui se connaissent depuis peu, mais semblent déjà très complices. Car oui, l’éléphant ne parle pas, alors ce sont des gestes, des sourires, des attentions,… qui montrent qu’une grande et affectueuse amitié naît entre eux.

IMG_1398

Cet album est une invitation à une belle balade entre amis. John et son pachyderme arrivent à nous apaiser comme si le temps s’arrêtait. Le brouhaha de New-York n’arrive pas à nous atteindre. On se plait à découvrir le New-York de John entre la librairie, le magasin de bonbons,…. On se laisse porter par l’histoire que nous raconte Benoît Broyart car elle est douce, belle, faite en toute simplicité, et que cette amitié atypique nous apporte enfin de compte du merveilleux et nous, on aime bien ça.

A partir de 4/5 ans

Anne-Rozenn